- PUBLICITÉ -
Les élèves ont de quoi s'amuser!

Les élèves de l’école des Pins ont souligné en grand l’inauguration officielle de leur nouvelle cour d’école.

Les élèves ont de quoi s’amuser!

À l’école des Pins, à Oka

Les élèves de l’école des Pins, à Oka, ont fêté en grand à la veille du congé de Noël. Ils ont inauguré officiellement leur cour d’école, qui a bénéficié de bien plus qu’une cure de jeunesse.

Grâce à un investissement de 140 000 $, ils peuvent profiter d’un véritable environnement de jeux. Avec à sa tête la directrice de l’école des Pins, Karine Pronovost, les élèves ont ainsi voulu prendre un moment pour remercier l’aide des partenaires.

L’école des Pins, construite en 1986, n’avait pour ainsi dire rien à offrir aux élèves, avec ses quelques balançoires seulement.

Depuis septembre, trois modules de jeux ont été ajoutés, un terrain de soccer, un terrain de basketball et une piste de course ont également été aménagés. «Nous n’avions rien. À peine quelques balançoires. Des herbes poussaient à l’endroit où le terrain de soccer a été aménagé», indique Charles Dupras, enseignant d’éducation physique.

Les travaux ont débuté au cours de l’été 2010 et se sont terminés cet automne. Ce projet a été financé en majorité par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, avec une somme de 42 000 $. La Municipalité d’Oka et la Caisse Desjardins du Lac des Deux-Montagnes ont contribué chacune à la hauteur de 7 500 $. La collaboration de nombreux commanditaires a permis la réalisation du projet de cette cour d’école de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI).

Pour remercier les nombreux partenaires, les 257 élèves de l’école ont tenu une haie d’honneur pour les accueillir à proximité des nouveaux modules de jeux. Des élèves ont également offert une prestation de cirque.

La présidente de la CSSMI, Paule Fortier, a souligné le dynamisme et l’énergie des élèves avant de leur signaler que ce «cadeau de Noël» avait une valeur de 140 000 $, une somme qui a impressionné ces derniers. La cour d’école faisant partie intégrante de la vie scolaire, la présidente a fait le souhait que ce nouvel environnement permette aux enfants de persévérer à l’école.

Au printemps prochain, le terrain de basketball devrait être asphalté tout comme le débarcadère d’autobus, a signalé le directeur général de la CSSMI, Jean-François Lachance.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top