- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Les brèves municipales de Saint-Eustache

Immeubles «d’intérêt supérieur»

(D. C.) — À la séance ordinaire d’avril dernier, le conseil municipal de Saint-Eustache a adopté un règlement portant sur la démolition des immeubles «d’intérêt supérieur». La Ville agit ainsi «pour protéger un certain nombre de bâtiments patrimoniaux», a indiqué le maire Pierre Charron. Il estime que son administration devra penser à un certain nombre de dispositions, notamment une possibilité d’aide financière pour soutenir les propriétaires visés par le nouveau règlement. La Ville a établi, il y a quelques mois, une liste de quelque 135 bâtiments dont la valeur historique doit être préservée. Dans cette foulée, le conseil a mis sur pied un comité de protection au sein duquel siégeront les conseillers municipaux Daniel Goyer, Patrice Paquette et Nicole Carignan-Lefebvre.

Reconstruction du pont des îles Corbeil

En réponse à une question d’une résidante à propos du développement dans le dossier du pont des îles Corbeil, le maire Charron a indiqué que le rapport confirmant la réparation de l’infrastructure devait être déposé sous peu et qu’une rencontre était prévue le 23 avril prochain avec les insulaires pour les informer de la situation. «Nous allons tout faire pour enclencher le processus le 30 avril», a-t-il dit. Ensuite, il a aussi été question d’une liste de propriétaires riverains bénéficiant de droits acquis pour les terrains situés sur le bord de l’eau. Une résidante du secteur aurait aimé qu’on lui remette cette liste. «C’est délicat, car il s’agit d’information nominative, a expliqué le maire. On ne peut pas se permettre de donner l’information.» Par contre, a-t-il expliqué, une personne peut demander si son nom figure sur cette liste. La Ville lui donnera une réponse, mais seulement dans ce cas précis.

59e Avenue

Des résidants de la 59e Avenue sont aux prises avec un problème d’égout pluvial qui fait en sorte que l’accumulation d’eau rend problématique une partie de ce secteur, particulièrement l’hiver, causant des surfaces glacées qui peuvent atteindre plusieurs centimètres. Le conseiller municipal du quartier en question, Raymond Tessier, a expliqué que certaines parties de cette rue ne sont pas desservies en services municipaux, et que la Ville attend de voir si les cotes d’inondation des berges seront modifiées. «C’est un dossier qui traîne depuis 1995, dit-il. Si on nous dit que non, on finira la 59e Avenue en fonction de ça.» Ces cotes, établies par Québec, sont contestées par une étude de la firme Génivar, qui avait obtenu de Laval le mandat de formuler ses propres recommandations. La Ville de Saint-Eustache a annoncé son intention de rencontrer les professionnels qui ont mené ces études pour savoir sur quelles bases ils contestent les cotes du provincial. Laval refuse de fournir l’étude à Saint-Eustache.

Hommage à Jean-Claude Langlois

Le conseil municipal de Saint-Eustache a rendu un vibrant hommage à Jean-Claude Langlois. Le maire Charron a notamment souligné que le fondateur du Groupe JCL est de la race des bâtisseurs. Il a souligné «son courage, sa vision et sa ténacité» et les causes sociales qu’il a soutenues et défendues tout au long de sa carrière.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top