- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Les aînés de la résidence Manoir Royal St-Eustache partagent leurs vœux pour la planète

Activité intergénérationnelle avec l'école Coeur à Coeur, l'Alternative

En prévision du Jour de la Terre, qui se tiendra le 22 avril, les aînés de la résidence Manoir Royal Saint-Eustache ont été invités à écrire leurs voeux pour la planète sur des cartes plantables qui ont été remises à l’école Cœur à Cœur, l’Alternative, située à Saint-Eustache. Ceux qui le désiraient pouvaient aussi enregistrer un court message vidéo pour les jeunes.

«Les générations qui nous précèdent sont une grande source de savoir et de sagesse. Les aînés adorent interagir avec les plus jeunes. Nous cherchions donc une façon amusante de créer cette interaction dans le contexte actuel. Le Jour de la Terre fut le prétexte idéal. Les résidents ont pris un grand plaisir à formuler leurs vœux et ont fait preuve de beaucoup de créativité», mentionne Ève Lusignan-Legrand, coordonnatrice gestion de projet et développement en loisirs pour Cogir Immobilier.

«Nous prendrons le temps de lire chacune des cartes en groupe avec le comité environnement», souligne une enseignante responsable du comité environnement, alors qu’un jeune complète «nous avons déjà hâte de les distribuer à notre kiosque environnement lors du Jour de la Terre».

Chacune des cartes plantables contient des graines de fines herbes que les jeunes pourront planter et regarder pousser au cours de prochaines semaines. « Depuis le début de la pandémie, toutes nos équipes sont à pied d’œuvre pour réinventer les activités en résidence. Nous sommes toujours émerveillés devant une si belle et grande créativité», fait valoir Yves Duguay, vice-président, exploitation résidences privées pour aînés de Cogir immobilier.

Espérons maintenant que de cette activité germeront de délicieuses fines herbes et qu’elle sera aussi la graine semée pour l’élaboration d’autres petits gestes afin de donner un peu de douceur à la planète.

D’autres initiatives du genre ont été mises en place dans les résidences Cogir, à l’échelle provinciale. Ainsi, plus de 3 000 cartes plantables ont été distribuées.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top