- PUBLICITÉ -
L'entraide tout en continuité pour les démunis

L’équipe du Centre d'entraide Racine-Lavoie, avec en tête son directeur Robert Grégoire, a présenté son programme d'activités et de services pour l’année 2012-2013.

L’entraide tout en continuité pour les démunis

Centre d'entraide Racine-Lavoie

C'est sous le signe de la continuité que le Centre d'entraide Racine-Lavoie entame son programme d'activités et de services pour l’année 2012-2013.

L’organisme d’entraide aux personnes démunies offre, comme il en a l’habitude depuis maintenant 40 ans, un soutien moral et aussi concret aux gens vivant une situation difficile.

Du lundi au vendredi, de 9 h à 11 h 30 et de 13 h à 16 h, les membres du personnel et des bénévoles sont disponibles pour accueillir les gens de la MRC de Deux-Montagnes et les conseiller ou les référer vers les ressources d’aide répondant à leurs besoins. Les travailleurs à bas revenu et les étudiants ont toutefois accès à certains services le soir, entre 19 h et 21 h.

Le Centre d’entraide peut ainsi procurer des titres de transport à tarif réduit pour la zone ouest aux personnes à faible revenu de Saint-Eustache.

Grâce aux services Bon départ, Accès-loisirs et celui du Fonds Centraide pour l’enfance et la Table d’allocation de service jeunesse, le Centre d’entraide Racine-Lavoie peut offrir un répit financier aux parents, sinon les diriger vers un programme caritatif pour qu’ils puissent inscrire leurs enfants à des activités sportives, à des camps de vacances en période estivale ou obtenir du matériel scolaire sans faire de trou dans leur portefeuille.

Pour le Centre, c’est une façon de lutter contre l’exclusion sociale. «Nous ne voulons pas que l’enfant soit stigmatisé par le fait que sa famille est pauvre», tient à préciser son directeur, Robert Grégoire.

Cuisiner en groupe est l’une des façons d’économiser sur le panier d’épicerie. L’activité hebdomadaire La Boîte à lunch permet ainsi aux parents de concocter en groupe des lunchs variés et complets pour leur marmaille d’âge scolaire. Établie sur le même principe, celle des Marmitons du vendredi matin est plutôt destinée aux parents d’enfants de 0 à 6 ans.

Dix groupes de Cuisine collective se tiendront toutes les deux semaines dans différentes municipalités. Un principe simple: permettre aux gens de se rassembler et de cuisiner ensemble des repas pour leur famille en économisant.

Pour ceux qui ne craignent pas de se salir les mains de terre, il y a la formule du Lopin, le jardin communautaire permettant de cultiver ses propres légumes.

Le service Bonne boîte, bonne bouffe est aussi de retour pour une deuxième année. Chaque semaine, des producteurs régionaux préparent des paniers remplis de fruits et légumes frais, dont la variété diffère selon la saison, et les clients inscrits au groupe d’achat viennent ramasser leur boîte une fois par semaine. Les prix fixés pour les trois formats de boîtes sont les mêmes, peu importe le revenu.

Enfin, les gens à faible revenu peuvent profiter du Pain partagé, un service de dépannage alimentaire qui est offert tous les mercredis matin, entre 10 h 30 et 12 h.

Au Centre d’entraide Racine-Lavoie, il est aussi possible d’obtenir de l’aide pour établir un budget, apprendre la façon de remplir un formulaire ou pour faire produire sa déclaration d’impôts 2012.

Pour plus d’information, téléphonez au 450-623-6030 ou visitez le [www.entraideracinelavoie.org].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top