- PUBLICITÉ -
Caqlegault

Le chef de la CAQ, François Legault, a annoncé le 26 août son intention d'uniformiser le taux de la taxe scolaire.

Legault s’engage à uniformiser la taxe scolaire

S'il est élu à la tête du gouvernement, le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, s'engage à rétablir l’équité entre les régions en instaurant un taux unique pour la taxe scolaire.

Il prévoit ramener progressivement, sur une période de quatre ans, le taux de taxation scolaire à 0,10 $ par tranche de 100 $ d’évaluation foncière, soit le plus bas actuellement en vigueur. Cela se traduira, selon lui, par une baisse de taxe de 700 millions de dollars pour les familles.

Un taux uniformisé

Pour illustrer l’iniquité qui persiste entre les régions, la CAQ donne l’exemple d’une propriété située sur la frontière où se rejoignent deux commissions scolaires entre les régions des Laurentides et de Lanaudière. À l’ouest, un des voisins paie 269 $ pour sa résidence estimée à 280 000 $; l’autre, à l’est, paie plutôt 690 $, puisqu’on lui impose un taux de taxe trois fois plus élevé.

La CAQ ajoute que depuis l’arrivée des libéraux au pouvoir, il y a 15 ans, les revenus de taxe scolaire ont augmenté de 1,2 milliard de dollars, si bien que les Québécois ont subi une hausse de 112 %.

«Quelle est la logique derrière le fait qu’un citoyen puisse payer jusqu’à trois fois le taux de taxe scolaire de son voisin? Depuis des mois, Philippe Couillard est incapable de l’expliquer. Il a choisi de punir les Québécois selon la région où ils habitent. Après 15 ans de gouvernement libéral, les Québécois ont soif de changement. C’est ce qu’on offre aux Québécois: de nouvelles idées et une nouvelle équipe, pour former un nouveau gouvernement de la CAQ dès le 1er octobre», fait valoir François Legault.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Gagnez 1000$ en cartes-cadeaux, gracieuseté de Hamster Espace Papier

Gagnez 3000$ en forfait Mariage
- PUBLICITÉ -
Top