- PUBLICITÉ -

Le président d’Écoute agricole, Normand Bourgon, et la directrice, Magali Noiseux-Laurin.

L’Écoute agricole amasse une somme record

L’organisme Écoute agricole tenait dernièrement la 4e édition de sa soirée Vins et fromages, en formule virtuelle et à la maison, réunissant des membres et des partenaires issus de villes et municipalités des Laurentides, dont Mirabel, et de l’Outaouais. Un montant record a été annoncé, 72 000 $ au total. La somme servira la poursuite d’une mission noble, celle de soutenir, gratuitement et confidentiellement, les agriculteurs avec des problématiques pouvant affecter leur moral et leur santé mentale.

L’encan silencieux en ligne aura permis de récolter près de 6 000 $, et ce, grâce aux entreprises locales qui ont offert des prix à la fois «variés et intéressants». L’année dernière, l’organisme a récolté 40 000$, alors que le tout se déroulait en présentiel.

«On a dû s’adapter à la situation et on a proposé une formule virtuelle en vendant des boîtes de vins et fromages à déguster à la maison, mentionne la directrice d’Écoute agricole, Magali Noiseux-Laurin, via communiqué de presse. En tout, 360 boîtes pour deux personnes ont été vendues en quelques semaines seulement. Plusieurs points de cueillette étaient offerts à travers l’Outaouais, ainsi que dans les Hautes et les Basses- Laurentides».

Beaucoup de gens impliqués

Comme chaque année, des dignitaires étaient présents en grand nombre, en plus d’agriculteurs et d’intervenants, ainsi que des citoyens appuyant la cause. Des allocutions ont été diffusées sur Facebook, dont celle du premier ministre du Québec, François Legault.

«Encore cette année, ajoute Mme Noiseux-Laurin, l’organisme a pu compter sur l’appui de nombreux partenaires pour assurer le succès de l’organisation de la soirée. La chef Élise Lavoie, enseignante au cours de Cuisine du Terroir du Centre de formation agricole de Mirabel (CFAM), a aidé à la conception du succulent menu de la soirée, et ses étudiants ont préparé des plats au menu avec des produits locaux offerts gracieusement par de nombreux producteurs et commerçants de l’Outaouais et des Laurentides».

À ces partenaires ayant contribué au déroulement et à l’organisation, s’ajoutent des donateurs financiers, ainsi que plusieurs élus. D’ailleurs, tous les partenaires de l’événement se retrouvent sur le site web de l’organisme, au [www.ecouteagricole.com]. Vous y trouverez également toutes les informations pertinentes concernant l’Écoute agricole.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top