- PUBLICITÉ -

(Photo freepik.com) –

Le virus s’essouffle dans les Basses-Laurentides

La tendance demeure au ralentissement, pour ne pas dire à l’essoufflement, quand on observe les chiffres dévoilés par la santé publique des Laurentides, qui publie chaque semaine les données relatives à la progression de la COVID-19 dans chacune des municipalités de la région.

On nous répète qu’il faut tout de même faire attention, garder nos distances, porter un couvre-visage, se laver les mains, se faire inoculer les doses requises de vaccin, bref, la gestion de cette crise sanitaire et l’adhésion sociale aux règles édictées auront donné l’effet désiré: on se rapproche manifestement d’une sortie de crise.

MRC de Deux-Montagnes

À preuve, entre le 27 mai et le 3 juin, seulement huit nouveaux cas ont été rapportés à Saint-Eustache, épicentre de la crise sanitaire dans cette MRC, avec un cumulatif de 1 858. Le nombre de cas actifs y est maintenant de 8 (-3). Affirmer qu’on a vu pire relèverait de l’euphémisme.

La même tendance se dessine à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, où huit tests se sont avérés positifs, pour un total de 655 cas, en même temps qu’on recense 7 cas actifs (-2). À Deux-Montagnes, quatre citoyens ont appris qu’ils étaient atteints de la COVID-19, bien que les cas actifs aient enregistré une légère baisse (1 à 4).

Dans les autres villes de la MRC, le tableau se lit comme suit: Pointe-Calumet, 191 cas (+0) et aucun cas actif; Saint-Joseph-du-Lac, 185 cas (+6) et six cas actifs (+2); Oka, 114 cas (+1) et aucun cas actif; Kanesatake, 32 cas (+0) et aucun cas actif; Saint-Placide, 28 cas (+0) et aucun cas actif.

MRC de Thérèse-De Blainville

À part Blainville et Sainte-Thérèse, qui montrent de légères hausses, tous les indicateurs sont encore à la baisse dans cette MRC.

Ainsi, 23 Blainvillois ont reçu un résultat positif, entre le 27 mai et le 3 juin, pour un cumulatif de 2 236 depuis le début de la pandémie. Durant la même période, le nombre de cas actifs est passé à 21, en baisse de deux. Dix nouveaux cas ont été détectés à Sainte-Thérèse, pour un total de 1 210, Pendant que le nombre de cas actifs passait à huit (-3). Neuf Boisbriannais, par ailleurs, recevaient un diagnostic de COVID-19, pour un cumulatif de 1 170. On y recense également neuf cas actifs, alors qu’il s’en trouvait 18 la semaine précédente.

Dans les autres villes de la MRC, la situation est la suivante: Rosemère, 566 cas (+2) et 1 à 4 cas actifs; Sainte-Anne-des-Plaines, 545 cas (+2) et 1 à 4 cas actifs; Bois-des-Filion, 483 cas (+1) et 1 à 4 cas actifs; Lorraine, 409 cas (+2) et 1 à 4 cas actifs.

Mirabel

À Mirabel, qui est à la fois Ville et MRC, on a franchi un nouveau pallier en atteignant un cumulatif de 2 007 cas, alors que 13 citoyens recevaient un résultat positif. Le nombre de cas actifs est passé à 14, soit deux de plus que la semaine précédente.

Guérisons, vaccins, décès…

Les Laurentides ont enregistré deux décès attribuables à la COVID-19, entre le 27 mai et le 3 juin, pour un total de 505 depuis le début de la pandémie. Le nombre de cas a atteint un cumulatif de 20 800 (+139), alors qu’on recense 23 cas actifs (-75).

On signale par ailleurs que 20 172 personnes qui avaient contracté le virus en sont désormais guéries, une augmentation de 212 en une semaine. Durant la même période, 49 221 personnes ont été inoculées, pour un total de 397 690 dans les Laurentides.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top