- PUBLICITÉ -

Dominique Anglade, cheffe du Parti libéral du Québec.

Le Parti libéral revient sur la dernière session parlementaire

Alors que vient de s’achever la session parlementaire d’automne 2020, la cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, dresse un bilan des derniers mois axé sur des propositions constructives, réalistes et audacieuses, au bénéfice de tous les Québécois.

«Les mois que nous venons de vivre se sont déroulés dans un contexte particulier. Comme opposition officielle, nous avons tendu la main au gouvernement pour travailler avec lui afin d’unir nos idées pour endiguer cette pandémie. Nous avons soumis une multitude de propositions au gouvernement tout au long de la session. Des propositions axées sur la réalité de nos régions, de nos villes et de nos municipalités. C’est près d’une trentaine de propositions que l’équipe libérale a présentées et qui émanaient des besoins sur le terrain. D’ailleurs, c’est notre formation politique qui a demandé l’audition du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, et c’est nous qui avons demandé la tenue d’une véritable enquête publique sur la gestion de la pandémie. Nous n’avons jamais baissé les bras et nous continuerons à le faire pour les Laurentides en 2021», souligne Mme Anglade.

L’équipe libérale a, entre autres, proposé d’adopter rapidement un programme de couverture publique universelle de la psychothérapie, de mettre en place les projets-ratios afin de réduire le nombre de patients pris en charge par chaque professionnel en soins, d’offrir de l’aide directe aux PME , de mettre en place des cliniques mobiles de dépistage pour les écoles, d’offrir des masques gratuits et d’assurer une ventilation adéquate dans les écoles, d’offrir un congé de taxes foncières pour les hôteliers en 2020 , de défendre la création d’un code de conduite pour encadrer les relations contractuelles entre les entreprises, les fermes d’ici et les grandes chaînes commerciales, et d’interdire les batailles dans les activités sportives auxquelles participent des personnes âgées de moins de 18 ans.

«À l’Assemblée nationale, l’équipe libérale s’est levée à plusieurs reprises pour dénoncer certaines incohérences du gouvernement et surtout pour proposer des solutions concrètes aux enjeux soulevés par les gens de la région. Par exemple, nous avons proposé d’offrir de l’aide directe à nos PME, un congé de taxes foncières pour nos hôteliers et la mise en place de cliniques mobiles de dépistage pour nos écoles. En 2021, nous poursuivrons notre engagement envers les familles et les entrepreneurs des Laurentides afin que le gouvernement de la CAQ respecte ses promesses», souligne la députée responsable de la région des Laurentides, Christine St-Pierre.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top