- PUBLICITÉ -
Le nouveau visage de Saint-Eustache

De jour en jour, la nouvelle bibliothèque municipale de Saint-Eustache prend forme à son nouvel emplacement sur le chemin de la Grande-Côte, aux abords de la rivière des Mille Îles.

Le nouveau visage de Saint-Eustache

Une dizaine de bâtiments en construction ou à toute fin complétés

Mine de rien, le visage architectural de Saint-Eustache change de mois en mois avec l’apparition de nouveaux bâtiments commerciaux, résidentiels et institutionnels dont la construction est en cours ou à toute fin complétée. Nouveau visage, mais aussi nouveaux revenus fonciers pour la Ville de Saint-Eustache au cours des années à venir, de l’ordre d’environ un milliard de dollars.

En compagnie du directeur du Service de l’urbanisme de la Ville de Saint-Eustache, Normand Rousseau, L’ÉVEIL a initié une tournée de quelques-uns de ces nouveaux bâtiments, dans le but de les faire découvrir à ses lecteurs. Le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, s’est également joint à cette visite.

Premier bâtiment: les nouveaux locaux de l’agence immobilière Re/Max V.R.P. qui, dès la fin du mois d’octobre, déménagera de la rue Saint-Laurent au boulevard Arthur-Sauvé, tout près du rond-point de l’autoroute 640, face au magasin Canadian Tire. Dans ce cas-ci, les promoteurs utilisent la même structure de l’ancien bâtiment – un atelier de mécanique automobile –, pour y ajouter un deuxième étage. Fait inusité, le nouvel emplacement sera doté d’un stationnement souterrain, le premier de nature commerciale à Saint-Eustache. Le permis émis est d’une valeur de 1,4 M$.

Un peu plus loin, à l’arrière de l’Hôpital de Saint-Eustache, le Carrefour régional des générations poursuit son expansion. Ainsi, après la résidence de soins pour personnes retraitées en perte d’autonomie Les Monarques, un projet de 10 M$ inauguré en décembre 2010, sont venus s’ajouter deux nouveaux bâtiments.

Tout d’abord, la Clinique des générations, proposant sur six étages divers services professionnels, a été construite au coût de 8 M$. Puis, le complexe résidentiel pour personnes retraitées autonomes L’Unique, un projet de 16 M$, viendra s’ajouter dans ce secteur. La première phase est déjà complétée et la deuxième est à compléter. En tout, on y retrouvera, dans deux bâtiments et six étages, quelque 160 logements, incluant une cour intérieure entre les deux.

À l’intersection des boulevards Arthur-Sauvé et Binette, la Caisse Desjardins de Saint-Eustache–Deux-Montagnes procède actuellement à l’agrandissement de son siège social, un projet de 2,5 M$. La superficie de l’actuel bâtiment passera ainsi de 28 000 à 38 500 pieds carrés. Entre autres, le personnel du point de services situé à l’intersection de la 25e Avenue et de la rue Saint-Laurent, qui deviendra un simple guichet automatique, déménagera dans les nouveaux locaux.

À la hauteur du 110, rue Dubois, dans le secteur des concessionnaires automobiles, un important projet de construction de 25 M$ est en voie de débuter. On y retrouvera un bâtiment commercial à l’avant et un ensemble de 96 unités de condominium à l’arrière. Au 250, rue Dubois, le concessionnaire Excellence Dodge Chrysler Saint-Eustache veut agrandir, cet automne, ses installations, en aménageant un stationnement étagé à l’arrière du bâtiment pour être en mesure de stationner ses voitures en vente. Même si le permis n’a pas encore été délivré, il s’agit d’un projet de construction de quelque 2 M$.

Le site du Cinéma Saint-Eustache n’est pas en reste puisqu’on y retrouve maintenant un bâtiment accueillant divers commerces, un projet de 5 M$. Au cours des prochains mois, le Cinéma Saint-Eustache sera réaménagé afin de déplacer l’entrée principale plus à l’est, là où des portes de sortie sont déjà existantes. La construction d’un restaurant McDonald’s est prévue pour la fin de l’été et un autre immeuble commercial pourrait s’ajouter par après, a révélé M. Charron.

La ville de Saint-Eustache aura, par ailleurs, son spa, qu’est actuellement à compléter l’homme d’affaires Jean-Guy Mathers. Le nouveau bâtiment, appelé le Spa Ciel nordique et dont la construction est évaluée à 2,5 M$, a été intégré au Centre sportif Saint-Eustache existant. Il doit être terminé pour l’automne prochain.

Sur la 25e Avenue, avec le Projet des Moissons (5 M$ et 40 unités de logement), et le chemin de la Grande-Côte, avec les Châteaux Riverains (15 M$ et 92 unités), des projets de condominiums sont en fin ou en cours de construction. Toujours sur le chemin de la Grande-Côte, sur le site des Forges du Nord, un autre projet de condominiums pourrait voir le jour s’il est accepté.

À l’intersection de la rue Saint-Laurent et du boulevard Goyer, l’agence immobilière Century 21 est à construire depuis quelques semaines, au coût de 1,2 M$, de nouveaux locaux, auxquels seront jumelés des espaces pour commerces de proximité.

Enfin, cette visite se conclut avec la nouvelle bibliothèque municipale que la Ville de Saint-Eustache est à compléter à l’intersection du chemin de la Grande-Côte et du boulevard Arthur-Sauvé, en bordure de la rivière des Mille Îles. Il s’agit d’un projet de quelque 9 M$, dont l’aboutissement est prévu pour la fin du mois de septembre, alors que la nouvelle bibliothèque ouvrira officiellement ses portes au public à l’occasion des Journées de la culture.

Vraiment, cette visite permet certainement de conclure que le visage architectural de la ville de Saint-Eustache ne sera plus le même une fois tous ces projets de construction complétés.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

La meilleur des aventures sucrées
- PUBLICITÉ -
Top