- PUBLICITÉ -
Le moulin Légaré raconté par Virginie Villiotte dite Latour

L’auteure Constance Joannette et le metteur en scène Jacques Nantel (assis) ont remis officiellement le texte de la pièce au président de la Corporation du moulin Légaré, Ernest Labelle (au centre). Ils sont accompagnés des conseillers municipaux Germain Lalonde et Denis Paré.

Le moulin Légaré raconté par Virginie Villiotte dite Latour

Pièce de théâtre sur le 250e anniversaire de sa fondation

Les Productions L’R de Rien présenteront cet été une pièce de théâtre portant sur le moulin Légaré dans le cadre des célébrations du 250e anniversaire de sa fondation.

Moi et mon moulin est une pièce historique écrite expressément pour célébrer le 250e anniversaire de ce bâtiment du Vieux-Saint-Eustache, qui a été déclaré monument historique par Québec en 1976 et par Ottawa en 2000.

La recherchiste, documentariste et auteure de la pièce, Constance Joannette, a découvert au cours de ses nombreuses heures de recherche que le moulin a été géré durant 29 ans par Virginie Villiotte dite Latour. Elle l’avait hérité de son mari, Magloire Légaré fils. La mise en scène sera l’œuvre de Jacques Nantel, qui dit avoir orienté le projet «à partir du concept du moulin Légaré».

Au cours du point de presse qui s’est tenu au Musée de Saint-Eustache et de ses patriotes le 20 février dernier, Mme Joannette et M. Nantel ont remis officiellement le texte de la pièce au président de la Corporation du moulin Légaré, Ernest Labelle.

La pièce écrite par Mme Joannette est centrée sur le personnage de Virginie Villiotte dit Latour, madame Légaré. La dame racontera les origines du moulin à partir de l’époque seigneuriale jusqu’en 1953, année où elle vend le moulin à son fils Donat.

Le dernier acte racontera l’histoire du moulin jusqu’à nos jours, et expliquera comment le moulin est maintenant géré. Il faut ainsi souligner l’originalité de l’angle choisi par les promoteurs de la pièce, qui permettra d’en apprendre davantage sur l’une des premières femmes d’affaires à Saint-Eustache.

La pièce sera aussi truffée d’informations sur les origines et la toponymie de la Ville de Saint-Eustache. Seront représentés les personnages suivants: Virginie Villiotte dit Latour, Philippe Légaré, Donat Légaré, Lucille Légaré, Aurore Légaré, Aline et Blanche (petites-filles de Virginie), un notaire et M. Labelle. Mme Joannette a souligné le défi qu’a représenté l’écriture de cette pièce, une commande spécifique lui ayant été donnée par le metteur en scène Jacques Nantel.

Notons que la présentation de la pièce Moi et mon moulin fait partie intégrante de la programmation officielle de la Ville de Saint-Eustache pour les festivités 2012 rattachées au 250e anniversaire du moulin Légaré. La pièce sera présentée en grande première au Centre d’art La petite église, à Saint-Eustache, les 14, 15 et 16 juin prochain.

Les billets seront bientôt disponibles à la Librairie Fortier, du Centre commercial Place Saint-Eustache. Quant à la programmation des fêtes du 250e anniversaire, elle sera dévoilée début mars.

Construit en 1762 et toujours en opération par la seule force de l’eau, le moulin Légaré est le plus ancien moulin à farine en Amérique du Nord n’ayant jamais cessé de fonctionner. La famille Légaré l’a exploité de 1907 à 1978. Depuis cette année-là, les bâtiments appartiennent à la Ville de Saint-Eustache. La Corporation du moulin Légaré est responsable de son administration.

Quant aux Productions L’R de Rien, elles ont remporté en octobre 2011 le prix Cybèle du Conseil des arts et de la culture de Saint-Eustache dans la catégorie Arts de la scène.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top