- PUBLICITÉ -
Le maire Marc Lauzon devient préfet de la MRC de Deux-Montagnes

M. Marc Lauzon, nouveau préfet de la MRC de Deux-Montagnes.

Le maire Marc Lauzon devient préfet de la MRC de Deux-Montagnes

Démission du préfet Yvan Patry

Le préfet de la MRC de Deux-Montagnes, M. Yvan Patry, a remis sa démission à l’assemblée ordinaire du mois.

Succédant à M. Jean Prévost, alors maire de Saint-Eustache, le 31 janvier 1997, M. Patry, à la suite de sa décision de se retirer de la politique municipale comme maire de la Municipalité d’Oka, a donc annoncé, le jeudi 25 juin dernier, dans la salle des délibérations du Carrefour institutionnel régional de Saint-Eustache, qu’il laissait son poste de préfet. Le 27 mai 1998, M. Patry avait démissionné afin de laisser la place à Me Pierre-Benoît Forget, alors maire de Deux-Montagnes. Par après, il était revenu comme préfet.

Avant la nomination du nouveau préfet, M. Patry a suggéré le principe de l’alternance entre un représentant des municipalités rurales et urbaines. Me Sonia Paulus, mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, a alors proposé M. Marc Lauzon, maire de Deux-Montagnes, comme préfet de la MRC, appuyée par son collègue, Me Claude Carignan, maire de Saint-Eustache.

Précédemment, M. Patry avait suggéré que le préfet ne soit pas représentant des MRC de Deux-Montagnes et de Mirabel à la Communauté métropolitaine de Montréal. Comme M. Claude Carignan préférait continuer de s’occuper du dossier de la CMM, il a donc décidé de ne pas se présenter comme préfet, laissant ainsi la place au maire deux-montagnais. M. Lauzon a remercié ses collègues pour leur confiance comme préfet pour les deux prochaines années. En conclusion, M. Carignan a aussi remercié M. Patry pour son bon travail. Selon le maire eustachois, M. Patry «aura marqué la région comme préfet». «Tu as laissé ta trace et on te souhaite une bonne retraite. Réalise tes rêves non réalisés», a conclu M. Carignan.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top