- PUBLICITÉ -
Le maire Lauzon parle d’un projet porteur de richesse

Le maire de Deux-Montagnes, Marc Lauzon.

Le maire Lauzon parle d’un projet porteur de richesse

Réaménagement du boulevard des Promenades

Le 8 mars dernier, en marge de sa séance ordinaire, le conseil municipal de Deux-Montagnes adoptait le règlement d’emprunt no 1459 pour le réaménagement, à hauteur de 1 633 800 $, du boulevard des Promenades. Or, à la période de questions, un citoyen, Robert Montplaisir, a alors soulevé le fait qu’il comprenait mal pourquoi la Ville devait assumer seule les coûts de ces travaux, alors que bon nombre des automobilistes utilisateurs de cette intersection ne résident pas forcément à Deux-Montagnes.

Qui plus est, M. Montplaisir a ensuite invité le conseiller municipal du district du Golf, James McAllister, à se prononcer contre ce projet de règlement. En vain, puisque le règlement a par la suite été adopté à l’unanimité.

Dans les jours qui ont suivi, une lettre, signée par ce même citoyen, a été distribuée, invitant les citoyens à venir signer le registre, lequel se tiendra ce lundi 26 mars, de 9 h à 19 h, au bureau du greffe de la Ville, situé au 803, chemin d’Oka, à Deux-Montagnes. Dans sa lettre, M. Montplaisir avance que ce projet de réaménagement vise en fait «à favoriser la venue du Tim Hortons qui sera érigé à l’emplacement de la Patinoire Deux-Montagnes qui sera prochainement démolie», écrit-il. Au moment de mettre sous presse, il n’avait pas été possible de valider les sources, ni les informations de M. Montplaisir.

De son côté, le maire rétorque que ces informations sont fausses, voire mensongères, assurant du même coup que la démolition de l’aréna ne figure aucunement sur les plans, à court terme à tout le moins. L’implantation d’un restaurant est, quant à elle, bien prévue, seulement à côté de l’aréna.

Les objectifs visés par ces travaux

À la défense de son projet, le maire Lauzon a rappelé les trois objectifs visés par les travaux de réaménagement. D’abord le fait qu’ils favoriseront l’implantation de nouveaux commerces qui, en retour, généreront des revenus de taxation de type commercial; ensuite qu’ils amélioreront la fluidité de la circulation; et enfin, qu’ils permettront de mieux encadrer les déplacements des nombreux piétons qui circulent dans ce secteur. Essentiellement, les travaux prévoient le réaménagement des entrées des deux côtés du boulevard, la synchronisation des feux de circulation et l’amélioration des trottoirs et piste cyclable. Une partie de la 20e Avenue sera également réaménagée.

«Il ne faut pas oublier que ce règlement sera financé aux deux tiers par les commerces de ce secteur», a précisé le maire Lauzon. De fait, le règlement d’emprunt prévoit que le remboursement sera à la charge de trois groupes distincts de contribuables, à savoir les deux propriétaires de terrains adjacents au boulevard des Promenades (36,64 %), les cinq terrains adjacents au boulevard des Promenades, de la 20e Avenue à la 28e Avenue (31,68 %) et, enfin, le groupe composé de l’ensemble des propriétaires de la ville (31,64 %), ce qui représente un montant de 517 000 $, à la charge de l’ensemble des contribuables.

Au final, estime le maire, ces travaux seront porteurs puisqu’ils contribueront à favoriser des investissements de l’ordre de 6 à 10 millions de dollars dans les années à venir. Advenant qu’un nombre suffisant de personnes, c’est-à-dire 500, signent le registre, le règlement devra alors faire l’objet d’un scrutin référendaire. «On aura alors une décision à prendre», a conclu le maire. Autrement, le chantier débutera ce printemps.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top