- PUBLICITÉ -
Le maire Denis Martin et son équipe sont satisfaits d’avoir redressé les finances

Le maire Denis Martin et les membres de Deux-Montagnes Autrement se disent fiers du bilan de leur équipe en matière de finances publiques.

Deux-Montagnes: le maire Martin et son équipe sont satisfaits d’avoir redressé les finances

Élections à Deux-Montagnes

Non seulement satisfait d’avoir été en mesure de redresser les finances de la Ville de Deux-Montagnes au cours de son premier mandat, l’actuel maire Denis Martin, et chef de l’équipe Deux-Montagnes Autrement, se félicite d’avoir réussi, ce faisant, à améliorer les services et à rénover certaines infrastructures municipales sans pour autant augmenter les taxes et recourir à la marge de crédit ou à des emprunts temporaires.

Faisant le point sur les finances de sa ville, le maire Denis Martin, qui cherche à obtenir, avec les membres de son équipe, un deuxième mandat de la population, estime que le bilan qu’il livre parle de lui-même.

«Nous sommes fiers: Deux-Montagnes va maintenant bien, même très bien! Imaginez un autre quatre ans» , de lancer celui-ci, disant que cette saine gestion a notamment permis à la Ville de faire face à des événements exceptionnels tels que les inondations subies au printemps dernier, sans dommages sur les finances dont il a la responsabilité.

«Le fait de baisser la dette nette de 40 % (16 M$) en quatre ans permet à la Ville de Deux-Montagnes de se prémunir de la montée des taux d’intérêt et de consacrer l’argent des contribuables au service à la population» , de poursuivre le maire Denis Martin.

Services et infrastructures municipales

Cette bonne situation financière a aussi permis, de renchérir le candidat à la mairie, d’améliorer les services et de rénover certaines infrastructures municipales.

«C’est exactement ce que l’on a fait: rénovations de nos infrastructures souterraines, de l’usine d’eau potable, de nos infrastructures informatiques, de plusieurs chalets de parcs, de l’aréna, de la bibliothèque, de la Petite École jaune, de la piste cyclable, d’une partie de la 20e Avenue, du boulevard des Promenades, du chemin d’Oka; installations de jeux d’eau, d’une halte vélo, de modules de jeu et ainsi de suite» , d’énumérer M. Martin.

À cela s’ajoutent un projet de digue et un projet de mur antibruit le long de la 640. «Pour ces deux projets, des demandes de financement sont déjà déposées auprès des gouvernements fédéral et provincial. Des études et des analyses d’experts seront produites prochainement» , de préciser le maire deux-montagnais.

«Pendant que d’autres font des promesses, Denis Martin et Deux-Montagnes Autrement livrent leurs engagements. On entend parfois des politiciens promettre toutes sortes de choses pendant une campagne électorale, et ce, sans avoir une réelle connaissance de l’état des finances ou une connaissance réelle des lois municipales. Ce n’est pas le cas de mon équipe. Nous sommes au courant de ce que nous pourrons livrer aux citoyens dans un deuxième mandat: du réel, du concret, des faits, et non des promesses électorales basées sur des vœux pieux et des à-peu-près. C’est cela faire autrement, c’est gérer sainement la Ville» , de conclure M. Martin.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top