- PUBLICITÉ -

Photo Claude Desjardins - Fidèle à son habitude, le meunier Pierre accueillera les festivaliers avec chaleur et gentillesse.

Photo Claude Desjardins - Posant sur la passerelle menant au Moulin Légaré, ils vous convient à la 36e édition du Festival de la galette, qui aura lieu les 18 et 19 septembre : Pierre Charron, maire de Saint-Eustache, Roland Tourangeau, président de la Caisse Desjardins de Saint-Eustache-Deux-Montagnes, Michel Goyer, président de Patrimoine culturel Vieux Saint-Eustache, et le meunier Pierre, incarné par le comédien David Mayer.

Le Festival de la galette… c’est ce week-end!

«Cette année, on va s’y voir!»

Le plus content, c’est certainement le meunier Pierre (incarné par le comédien David Mayer), personnage emblématique de l’événement, qu’on avait dû confiner dans une petite boîte, l’an dernier à pareille date, alors que la pandémie battait son plein et que les premiers vaccins se faisaient toujours attendre.

«Cette année, on va s’y voir!», exultait le coloré personnage, qui animait le point de presse annonçant la tenue, en présentiel, de la 36e édition du Festival de la galette, qui se tiendra les 18 et 19 septembre, au cœur du Vieux Saint-Eustache, sous le thème Sortir du cadre, allusion directe aux multiples écrans qui servent encore de lieux de rencontre pour bon nombre d’entre nous.

Bien sûr, tous les indicateurs montrent que nous sommes dans une quatrième vague de la COVID-19 et de ses indésirables variants, n’empêche, les organisateurs assurent que des règles sanitaires strictes y seront observées, à commencer par l’obligation de présenter son passeport vaccinal.

Autre obligation, celle de réserver sa place pour chacune des activités proposées, qui sont offertes gratuitement.

Programmation

Michel Goyer, président de Patrimoine culturel Vieux Saint-Eustache (qui chapeaute désormais la Corporation du Moulin Légaré), dévoilait alors le contenu d’une programmation qui accueillera les festivaliers sur trois sites, nommément la Zone moulin et Jardins du manoir Globensky, la Zone Maison-Chénier-Sauvé et la Zone rue Saint-Eustache.

Chacune de ces zones proposera une kyrielle d’activités et d’animations à saveur résolument patrimoniale.

Tout part évidemment du moulin Légaré, le plus ancien moulin à farine en Amérique du Nord, en fonction depuis 1762, lequel fournit la précieuse farine de sarrasin qui sert à cuisiner les fameuses galettes qui donnent leur nom à ce festival. Spectacles de musique folklorique, reconstitutions d’époque, expositions, ateliers de fabrication, contes, chansons traditionnelles, artisanat et ateliers de fabrication y seront aussi proposés.

En finissant sa présentation, Michel Goyer a salué avec émotion son ami Ernest Labelle, qui fut président de la Corporation du Moulin Légaré, de 1995 à 2013, et qui éprouve actuellement de sérieux problèmes de santé. «Il est présentement hospitalisé. Au téléphone il m’a encore dit longuement à quel point la préservation du patrimoine lui tient toujours à cœur», a-t-il dit, un sanglot dans la voix.

À nouveau, le Festival profitera de la contribution de son commanditaire majeur, La Caisse Desjardins de Saint-Eustache-Deux-Montagnes. Le président du conseil d’administration, Roland Tourangeau, a d’ailleurs confirmé la participation financière de l’institution, à hauteur de 7 500 $.

Investir, ce n’est pas dépenser

Prenant la parole à son tour, le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, est venu rappeler à quel point le Vieux-Saint-Eustache avait été le lieu d’événements majeurs et déterminant dans l’histoire et la destinée du Québec.

Saluant également la contribution d’Ernest Labelle à la préservation du patrimoine eustachois, le maire a d’ailleurs eu ces mots : «Lui et moi, avions la même pensée : investir dans le patrimoine, ce n’est pas dépenser.»

Le maire a également félicité les organisateurs et les bénévoles de l’événement, qui doivent composer avec un contexte pas évident du tout, et qui ont su concocter une programmation riche, malgré le fait qu’elle soit amputée, cette année, de son volet «saveurs du terroir», pour des raisons sanitaires.

Pour tout savoir sur la programmation de cette 36e édition,  rendez-vous sur le site Web [www.festivaldelagalette.com]. Vous pouvez également consulter la page Facebook de l’événement.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top