- PUBLICITÉ -

Le député Desilets a, entre autres, rendu visite au GRPAAL, (Groupe relève pour personnes aphasiques — AVC Laurentides).

Le député Desilets rencontre les organismes de sa circonscription

Les derniers jours ont été bien remplis pour le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, qui a profité de sa semaine en circonscription pour rencontrer des organismes de la circonscription afin de prendre le pouls sur les enjeux et les projets à venir pour chacun d’entre eux.

«J’apprends énormément, mentionne le député, lors de ces rencontres et j’en découvre sans cesse sur la dynamique du milieu communautaire, et ce, même si j’en connais déjà beaucoup ayant moi-même dirigé des organismes communautaires. J’ai pu constater les besoins et commencer à réfléchir avec eux sur des pistes afin de les soutenir. »

Lors de ces visites, M. Desilets a rencontré, entre autres, Marie-Claude Renaud, directrice de Ressources communautaires ACJ+. Il s’est dit impressionné par le rayonnement et le cheminement de l’organisme qui en est rendu à cinq ressources en hébergement dans la région des Laurentides.

Cette semaine a également été l’occasion de rencontrer le GRPAAL, soit le Groupe relève pour personnes aphasiques — AVC Laurentides, qui a récemment déménagé à Boisbriand. Cet organisme soutient autant les personnes ayant subi un AVC que leur famille et les proches aidants par le biais de différents ateliers. « C’est une belle équipe, sympathique et dynamique. On nous a même fait tester différentes situations par le jeu pour prendre conscience de comment se sentent les gens avec les conséquences d’un AVC », s’est exprimé le député.

Les responsables de la Marche des Patriotes et du Comptoir Dépanne-Tout ont également été rencontrés pour parler de leurs prochaines activités et de leur mission. La semaine s’est terminée par la visite de Sercan avec la Maison de soins palliatifs de Saint-Eustache, qui cherche à s’agrandir. Leur objectif est d’augmenter de 6 à 12 chambres, en plus de rénover et d’agrandir celles existantes. Le député a été ravi par la qualité des services offerts et par le nombre de bénévoles voulant s’impliquer avec eux.

L’importance des organismes

Luc Desilets a donc pu prendre connaissance des besoins de ces organismes, et il désire surtout souligner l’importance de leur travail dans notre communauté. «C’est une formidable occasion d’apprendre ce qui se passe vraiment dans la circonscription et de rencontrer autant les dirigeants que les usagers. Nous avons une région active au niveau des organismes communautaires et une énergie qu’on ne retrouve pas ailleurs. Ils sont essentiels au tissu social et je suis heureux de voir leur dynamisme sur le terrain» , a conclu, M. Desilets.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top