- PUBLICITÉ -

(Photo Facebook Collège Lionel-Groulx)

Le Collège Lionel-Groulx annonce un investissement de 1,5 M$

Pour favoriser l’accès et la diplomation au collégial

Grâce à un investissement sans précédent dans le réseau collégial, le Collège Lionel-Groulx est en mesure de consacrer 1,5 million de dollars en ressources enseignantes, professionnelles et de soutien afin de soutenir la communauté étudiante dans le contexte pandémique.

Cet investissement est rendu possible en raison des sommes supplémentaires consenties cet automne par le ministère de l’Enseignement supérieur afin de favoriser l’accès et la diplomation au collégial.

Ces ressources permettront d’assurer l’offre de cours en mode hybride à la session d’hiver 2021, tout en permettant à chaque étudiant de venir au Collège au moins une fois par semaine. «Nous avons entendu l’appel étudiant pour plus de temps en classe afin de développer un lien pédagogique fort avec la communauté enseignante. Nous souhaitons favoriser la motivation et l’engagement de notre population étudiante», a déclaré Michel Louis Beauchamp, directeur général du Collège.

Plusieurs moyens ont été mis en œuvre. Le nombre d’étudiants par groupe a été réduit. Le dédoublement de groupes permettra les cours en présence dans les locaux. Quant à la formule des stages, elle a été adaptée au contexte pandémique pour les programmes techniques, notamment dans le secteur de la santé et de l’éducation à l’enfance.

Les ressources investies permettront de réduire la charge du corps enseignant qui a été modifiée substantiellement depuis le début de la pandémie. Faisant preuve d’innovation, le Collège Lionel-Groulx permettra le ressourcement du personnel enseignant.

Pour le directeur général, les enseignants ont réalisé un travail hors du commun en permettant la reprise des cours le printemps dernier. «Nous avons pris deux semaines en mars pour migrer l’ensemble de nos activités pédagogiques à distance alors que le Québec tout entier se mettait sur pause. Le mode d’enseignement hybride s’est poursuivi cet automne et il sera encore la norme cet hiver. Nos enseignants ont besoin d’appui pour soutenir les étudiants, assurer leur persévérance et leur diplomation et c’est ce qu’on veut leur offrir.»

L’anxiété, l’isolement et les problèmes de santé mentale de la communauté étudiante sont également au cœur des préoccupations. Le Collège s’assure de déployer des ressources professionnelles afin de la soutenir dans ces temps inédits. «Toute la communauté collégiale se mobilise pour soutenir les étudiantes et les étudiants les plus vulnérables. C’est tout un Collège qui est là pour eux», précise Michel Louis Beauchamp.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top