- PUBLICITÉ -
Le bonheur d’un couple en toute simplicité

(Photo Michel Chartrand) - Petits regards échangés, sourire de connivence, le couple mirabellois Diane Cloutier-Alain Fraser est un parfait exemple que l’amour est un éternel recommencement, et ce, peu importe l’âge, le passé amoureux ou familial ou le bagage de vie.

Le bonheur d’un couple en toute simplicité

Diane Cloutier et Alain Fraser

Les 30 ans d’amour de Diane Cloutier ne devaient probablement pas se solder par le décès de son mari. Pourtant, c’est ce qui est arrivé, il y a de cela une dizaine d’années. Nul besoin de s’étendre davantage pour comprendre que la peine a été immense pour cette mère de famille de deux adolescents, Véronique et Jean-François, qui perdait son unique amoureux rencontré à l’âge de 14 ans.

«C’est mon frère qui m’a incitée à sortir, à renouer avec des gens, à me faire des nouveaux amis, un an après le décès, nous confie Diane. Il m’a parlé du Club Célibataires Rive-Nord pour les 40 ans et plus, des soupers qui étaient organisés là-bas, de l’ambiance vraiment sympathique. Et un soir, je l’ai écouté et j’y suis allée. C’est là que j’ai rencontré Alain pour la première fois… »
«Ce soir-là, enchaîne Alain, je me suis présenté au souper avec deux amis. Je me suis installé à la même table qu’elle, mais je ne l’ai pas vue tout suite, car elle dansait sur la piste. Disons qu’elle ne s’est pas occupé beaucoup de moi, dit-il en éclatant de rire. Je n’avais le temps de l’inviter à danser, qu’elle était déjà partie sur la piste.»

Cette petite approche se conclut néanmoins par un intérêt somme toute assez marquée pour les deux célibataires puisqu’ils acceptent de se revoir. Mais, un voyage en Europe d’un mois pour Diane marque un temps d’arrêt dans le début de cette idylle. Ne souhaitant pas précipiter les choses, une pause est même prise durant quelques mois, histoire de donner au cœur de Diane le temps nécessaire de guérir de ce décès. Si cette convalescence demeure essentielle aux yeux de Diane, force est de constater que quelque chose ne va pas, mais pas du tout. Une bosse sur un sein l’amène à consulter un médecin qui lui diagnostic un cancer du sein.
«Alain m’a rappelé après ces quelques mois pour prendre de mes nouvelles. Même si je lui ai dit que j’avais un cancer du sein, il n’a jamais envisagé de laisser tomber la relation », soutient Diane. Pendant deux ans et demi, Alain accompagne et soutient Diane dans son cancer. «Je n’ai jamais reculé devant la maladie», ajoute-t-il.

Même si Diane subit des traitements de chimio et de radiothérapie, leur quotidien est parsemé de loisirs. Les cours de danse se succèdent aux soupers entre amis.
«Il faut savoir que les amis que nous avons rencontrés proviennent du Club Célibataires Rive-Nord et malgré ce que les gens peuvent croire sur ce genre de rencontres, la plupart des couples qui se sont rencontrés vivent ensemble et certains se sont même mariés.», mentionne-t-elle.

Aujourd’hui, cette dernière est complètement guérie de son cancer. Au sommet de sa forme, la dame de 53 ans mord dans la vie à pleines dents. Le mois dernier, d’ailleurs, les tourtereaux se sont payé une croisière dans les Caraïbes avec le groupe des Célibataires Rive-Nord. Leur premier voyage en dehors du pays depuis leur rencontre, il y a neuf ans.

Quant aux belles-familles respectives, la présence du nouveau conjoint est appréciée et surtout estimée. «J’ai plus de considération avec les parents d’Alain qu’avec mon ancienne belle-famille», souffle-t-elle.

Grands-parents

Véronique, 25 ans, la fille de Diane a confié à sa mère vouloir un bébé dans un avenir rapproché. Une annonce qui a fait l’effet d’une bouffée de bonheur chez Diane et Alain.
«Je considère les enfants de Diane comme les miens. Et si un bébé arrive dans la famille, je serai un grand-père au même titre que Diane qui deviendra une grand-mère», affirme Alain.

Petits regards échangés, sourire de connivence, le couple Diane-Alain est un parfait exemple que l’amour est un éternel recommencement, et ce, peu importe l’âge, le passé amoureux ou familial ou le bagage de vie.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

concours-iga-lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top