- PUBLICITÉ -
La volonté et le plaisir de vivre en français

Les membres du comité organisateur de la Francofête 2012 se sont arrêtés à la bibliothèque de Sainte-Thérèse pour dévoiler le contenu de la programmation qui s’amorcera dès ce lundi 12 mars.

La volonté et le plaisir de vivre en français

Francofête

Pour une 16e année, la Francofête convie les gens à célébrer la volonté et le plaisir de vivre en français. L’évènement se déroulera à compter du 19 mars jusqu’au 25 mars, à l’échelle du Québec.

Loin d’être en reste, la région des Laurentides (Porte-des-Laurentides), présidée par Marie-Andrée Petelle, participera non seulement aux activités, mais propose même de devancer le calendrier en débutant les siennes à compter du 12 mars, et ce, malgré le fait que l’Office québécois de la langue française ait décidé de sabrer le budget d’ordinaire alloué à l’évènement, en plus de ne pas fournir les affiches annonçant les activités.

«Le plus grave, c’est qu’on nous a avisés après qu’on ait commencé à programmer nos activités», a déploré Mme Petelle. Qu’à cela ne tienne, le comité organisateur a tout de même décidé de maintenir le cap et ses activités.

Programmation

La programmation débutera avec la venue, à Sainte-Thérèse, de Jean-Paul Richer et Monique Lajeunesse Kingsbury, deux écrivains qui seront en résidence, du 12 au 16 mars, à différents moments de la journée et en alternance, au Resto Pop Thérèse-De Blainville et au Café Bistro NKONO. Sur place, ils imagineront les mots susceptibles de décrire vos sentiments les plus chers dans une lettre qui pourra ensuite être remise à l’être choisi.

De retour cette année, la Dictée grand public sera lue, le dimanche 18 mars, à 14 h, simultanément dans diverses bibliothèques de la région, nommément à Sainte-Thérèse, Saint-Jérôme, Saint-Eustache et Lachute. Des prix seront remis, à la discrétion de chaque bibliothèque et les trois meilleures copies issues de la régionale Porte-des-Laurentides seront acheminées au bureau national de l’Association Québec-France pour les prix du concours national. C’est donc un rendez-vous pour les jeunes comme pour les plus vieux escrimeurs de la langue française.

Dictée scolaire et soirée Feu de mots

En collaboration avec la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles et le Syndicat des enseignants au secondaire des Basses-Laurentides, une dictée trouée sera offerte aux étudiants du niveau secondaire. Le texte, qui célébrera la langue française, sera présenté le 21 mars. Il mettra à l’épreuve les connaissances orthographiques et grammaticales des participants des deux cycles du secondaire. À ce jour, près de 5 000 élèves, issus des écoles secondaires Saint-François, à Sainte-Anne-des-Plaines, Henri-Dunant, à Blainville, des Patriotes, à Saint-Eustache et des polyvalentes Deux-Montagnes et Sainte-Thérèse, sont inscrits à cette activité.

Enfin, une soirée Feu de mots se déroulera le jeudi 22 mars, de 19 h 30 à 20 h 45, au foyer de la bibliothèque de Sainte-Thérèse. L’inscription est requise pour la partie présentation, au 450-434-1440, poste 2400. Quant à la seconde partie, elle sera réservée aux commentaires des spectateurs et des participants.

La programmation complète de la Francofête de la régionale Porte-des-Laurentides est disponible sur le site Web de l’organisme, au [www.quebecfranceportedeslaurentides.org].

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top