- PUBLICITÉ -
La Ville de Saint-Eustache

Guy Charbonneau

La Ville de Saint-Eustache, la MRC de Thérèse-De Blainville et Guy Charbonneau parmi les lauréats

Porteurs de FlambEAU et premier gardien de l'eau

Profitant du lancement de son premier Plan directeur de l'eau, le Conseil des bassins versants des Mille-Îles (COBAMIL) a honoré une série de lauréats du secteur municipal, agricole et communautaire, des porteurs de FlambEAU et le premier Gardien de l'eau, pour leur contribution à la protection et la préservation des ressources en eau.

Pour la première fois, cinq organismes du territoire ont reçu ce titre honorifique. «Ce sont nécessairement des organismes (ou municipalité) qui ont réalisé plusieurs actions de notre plan touchant plus d’un enjeu prioritaire. Non seulement ils portent la flamme, mais ils la transmettent à d’autres», a souligné Elsa Dufresne-Arbique, directrice générale du COBAMIL.

Les Porteurs de FlambEAU

Au nombre des lauréats, la Ville de Saint-Eustache a été honorée pour ses actions en matière de réduction de la contamination microbiologique en provenance des ouvrages municipaux d’assainissement. La Ville investira 27 millions de dollars sur une période de 10 ans, pour notamment s’attaquer aux problèmes de surverse, ce qui lui permettra de réduire la contamination microbiologique dans la rivière des Mille Îles.

Le Club conseil Profiteausol et la Ferme la Sapinière ont été honorés pour leur contribution à la restauration de la bande de protection riveraine en milieu agricole, notamment grâce à la revégétalisation, durant la dernière décennie, des milliers de mètres de rives, de concert avec les agriculteurs des Basses-Laurentides, ainsi que la mise en place de diverses mesures de protection des rives et des milieux humides.

Le préfet Paul Larocque a reçu, au nom de la MRC de Thérèse-De Blainville, le titre de Porteur de FlambEAU pour son implication dans la réduction de l’érosion en milieu fluvial. Les élus de la MRC ont décidé de travailler ensemble, de concert avec la MRC de Mirabel, à l’échelle du bassin versant de la rivière aux Chiens. Un grand projet de caractérisation s’amorcera dès cet été.

Enfin, le Centre d’interprétation de l’eau a été honoré pour sa contribution à la réduction de la consommation moyenne d’eau potable par habitant. En plus du centre d’interprétation permanent, véritable musée de l’eau, situé à Laval, l’organisme a mis sur pied divers ateliers destinés aux élèves du primaire et du secondaire de la zone des Mille-Îles.

Nomination du premier Gardien de l’eau

Finalement, le premier Gardien de l’eau du COBAMIL a été désigné. Il s’agit de Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines et grand défenseur des politiques sur les bandes riveraines.

Le Gardien de l’eau est un individu, une institution, un organisme ou une entreprise dont les retombées de ses efforts rayonnent dans la couronne nord de Montréal, tout en étant une source d’inspiration pour ses pairs. «M. Charbonneau est un incontournable. Nous saluons son implication continue dans la protection des ressources en eau et du rayonnement qu’il offre à cette grande cause», a conclu Mme Dufresne-Arbique.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours Mariage 2019
- PUBLICITÉ -
Top