- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

La thèse du suicide est la plus probable

Dame retrouvée morte

L’enquête entreprise par le Service de police de la Ville de Saint-Eustache au sujet du corps sans vie d’une dame retrouvé le 14 février dernier dans le logement du 36, rue du Plateau, a progressé et la thèse du suicide est maintenant celle qui est la plus envisagée.

«Nous devrons faire appel au coroner afin de déterminer s’il s’agit bel et bien d’un suicide, mais c’est la thèse que nous retenons pour le moment à 95 %», a souligné le policier Normand Brulotte, agent relationniste du Service de police de la Ville de Saint-Eustache.

À leur arrivée sur les lieux, les policiers ont retrouvé un objet contondant, probablement un couteau. Des traces de violence avaient été remarquées sur le corps de la victime, ce qui avait laissé croire d’abord que cette mort suspecte était plus particulièrement un homicide.

C’est un proche inquiet de ne pas avoir de nouvelles de la victime, une mère monoparentale, qui a alerté les autorités policières. Selon TVA, un voisin qui l’a aperçue quelques heures avant les événements avait l’impression qu’elle était stressée.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top