- PUBLICITÉ -
La statue de Paul Sauvé retrouvée: Un deuxième suspect est recherché

La statue de Paul Sauvé a été volée pour une deuxième fois en cinq ans.

La statue de Paul Sauvé retrouvée: Un deuxième suspect est recherché

Le Service de police de Saint-Eustache est à la recherche d’un deuxième suspect concernant le vol, en août dernier, de la statue en bronze de l’ex‑premier ministre Paul Sauvé, érigée à l’arrière de l’église Saint‑Eustache.

Un premier suspect a déjà été arrêté alors que la statue avait été retrouvée en morceaux dans un centre de recyclage. Il s’agit d’André Deschâtelets, âgé de 47 ans, qui a comparu en cour le 26 septembre dernier pour vol et recel de plus de 5 000 $, pour possession de méthamphétamine ainsi que pour bris de conditions. Ce dernier doit de nouveau comparaître en cour le 7 janvier prochain au palais de justice de Saint‑Jérôme.

Le deuxième suspect recherché est Daniel Desnoyers, un Lavallois âgé de 55 ans. Les deux individus avaient planifié ce vol ensemble. Ironiquement, même si la statue mesurait 1,7 mètre, les malfaiteurs n’ont pu obtenir qu’un faible montant de 500 $ du recycleur.

Une nouvelle statue de Paul Sauvé avec un dispositif de sécurité devrait retourner sur son socle derrière l’église au cours de l’année 2014.

Rappelons qu’il s’agissait d’un second vol de cette statue en cinq ans. Les individus avaient dû utiliser des outils spécialisés pour réussir à subtiliser cette pièce de bronze de plus de 400 livres. Le premier vol avait eu lieu en août 2008 et la statue avait également été récupérée en morceaux chez un ferrailleur.

Inaugurée officiellement le 28 mai 1978 près de l’ancienne bibliothèque municipale Guy-Bélisle, la statue de l’ex‑député de la circonscription de Deux-Montagnes, et de l’ex‑premier ministre du Québec, a été déménagée en 2004 derrière l’église Saint‑Eustache.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top