- PUBLICITÉ -
La statue de Paul Sauvé à nouveau volée

La statue de Paul Sauvé qui a été volée à l’arrière de l’église Saint-Eustache ces derniers jours.

La statue de Paul Sauvé à nouveau volée

Pour une deuxième fois en cinq ans, la statue de l’ex-député et ex-premier ministre Paul Sauvé, érigée à l’arrière de l’église Saint-Eustache, a été volée. Cette fois, le méfait est survenu entre 16 h, le vendredi 2 août, et 8 h, le samedi 3 août derniers.

Selon le Service de police de la Ville de Saint-Eustache, qui a ouvert une enquête à ce sujet, le ou les voleurs ont eu recours à des outils et des équipements particuliers pour réussir ce vol considéré comme audacieux. Cette statue est composée de bronze, mesure environ 1,7 mètre et possède un poids considérable.

Il s’agit donc d’une récidive, car une première statue de Paul Sauvé avait été volée au mois d’août 2008. La statue avait cependant été retrouvée quelques semaines plus tard, en morceaux, dans un commerce de recyclage (ferrailleur) de Laval.

Ce n’est qu’au mois de juin 2010 que la statue représentant Paul Sauvé était finalement de retour sur son socle, en bordure de la rivière des Mille Îles, sur la promenade portant le nom de l’ex-premier ministre, après une absence obligée de près de deux ans.

La statue en question a été réalisée par la firme Signalisation Octa, et est une reproduction de l’œuvre réalisée initialement par l’artiste-sculpteur Louis Parent, aujourd’hui décédé. Comme il est mort lorsqu’il occupait la fonction de premier ministre, le pied gauche de la statue de M. Sauvé est légèrement surélevé, comme le veut la tradition.

Inaugurée officiellement le 28 mai 1978 à l’ancienne bibliothèque municipale Guy-Bélisle, alors située sur le boulevard Arthur-Sauvé, la fameuse statue a été déménagée en 2004 aux abords de la rivière des Mille Îles, dans le cadre d’un plan de revitalisation du Vieux-Saint-Eustache.

Rappelons que Paul Sauvé a été député de la circonscription de Deux-Montagnes, de 1936 à 1960, et premier ministre du Québec à la suite du décès de Maurice Duplessis. Il aura été premier ministre pendant à peine trois mois et 22 jours (112 jours) soit du 10 septembre 1959 au 2 janvier 1960, jour de son décès à Saint-Eustache.

Toute personne possédant des informations concernant ce vol peut communiquer de façon anonyme avec le Service de police de la Ville de Saint-Eustache au 450-974-5300 ou encore via la ligne INFO-CRIME au 1 800 711-1800.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top