- PUBLICITÉ -
La santé à l’honneur à la PDM

L’équipe qui a partagé ses résultats de recherche sur les tumeurs cérébrales et le cancer du cerveau était composée d’Angélique

La santé à l’honneur à la PDM

Projet Parce que la santé, j’y tiens!

Dans le cadre du projet Parce que la santé, j’y tiens!, tenu au mois de février dernier à la cafétéria de la polyvalente Deux-Montagnes (PDM), 110 élèves de 2e secondaire du Programme d’études internationales de cet établissement scolaire ont présenté le résultat de leurs recherches devant parents et amis.

Sur les lieux, on pouvait apercevoir une cinquantaine de kiosques portant sur la santé physique, la santé mentale ou des activités sportives. C’est la troisième année que l’évènement a lieu et la cohorte 2014 avait beaucoup «d’anxiété de performance, mais a été heureuse de partager le fruit de ses recherches», d’expliquer Marie-France Rochon, une des responsables du projet.

Les élèves ont amorcé leurs démarches au mois de novembre jusqu’en décembre, alors qu’ils ont effectué de la recherche sur un sujet qui les intéresse. Au mois de janvier, les équipes composées de deux à trois élèves devaient confectionner un objet d’interaction illustrant leur thème qu’il soit technologique ou sous forme de maquette qui servirait à accompagner leur kiosque de sensibilisation.

C’est au mois de février qu’ils ont écrit leur présentation en y mettant toutes les informations trouvées et se sont pratiqués en vue de la journée de présentation des travaux. Les professeurs, le personnel de l’école et les parents ont été invités à visiter les différents kiosques. «Ils sont très fiers d’eux», d’ajouter Mme Rochon.

L’objectif visé est de sensibiliser les élèves à la santé, à un mode de vie sain, les faire réfléchir sur les conséquences d’habitude de vie en mesurant les impacts et ce qui peut être fait pour la communauté. On pouvait donc apercevoir des sujets aussi variés que l’anxiété, la maladie d’Alzheimer, la dépression, la fibrose kystique, les tumeurs cérébrales, le cancer du sein, la drogue, le diabète ou le trouble obsessionnel compulsif (TOC).

Chaque équipe était bien préparée. Les jeunes ont lu à tour de rôle une partie de leur texte. Ils ont souvent abordé leur problématique en commençant par les causes liées au sujet, pour ensuite parler des conséquences et finir avec les solutions et les traitements possibles.

Ils semblaient prêts et heureux d’accueillir chaque personne approchant leur kiosque. Les équipes ont également su répondre aux questions du public démontrant qu’ils avaient bien cerné le sujet qu’ils ont choisi.

Certains ont d’ailleurs choisi leur thème parce que le problème ou la maladie se vivait dans leur entourage, comme ces jeunes filles, Naomie et Maria, qui ont parlé de fibrose kystique parce que l’une d’entre elles garde une petite fille qui en est atteinte.

La cafétéria de la PDM a donc été envahie par parents et amis venus écouter les différentes présentations sur les résultats de recherche des élèves et ils sont certainement repartis avec de nouvelles connaissances. De plus, tous étaient accueillis à l’entrée par des élèves les invitant à déguster des fruits et crudités offerts par le marché d’alimentation IGA Marché Sénécal et filles de Deux-Montagnes pour rester dans le thème de la santé.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top