- PUBLICITÉ -

Le personnel de la CSSMI a travaillé activement à accueillir ses 44 311 élèves.

La rentrée scolaire de la CSSMI: tous mobilisés pour l’élève

La rentrée a sonné le 28 août dernier et tout le personnel a travaillé activement à accueillir les 44 311 élèves, jeunes et adultes, dans les 79 établissements de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI). Avec l’arrivée de Nathalie Joannette, nouvelle directrice générale, l’année scolaire 2019-2020 sera teintée de collaboration et de continuité, en gardant toujours l’élève et sa réussite au cœur des priorités.

Recrutement du personnel : la CSSMI novatrice et créative

Le besoin de main-d’œuvre dans le secteur de l’éducation est criant partout au Québec. La CSSMI ne fait pas exception. L’embauche et la rétention du personnel demeurent des priorités quotidiennes incitant à la créativité pour le développement de nouvelles stratégies de recrutement. La CSSMI comptait, à la rentrée, tout le personnel nécessaire pour chaque classe et veillera, tout au long de l’année scolaire, au déploiement de ressources et de formations pour assurer la qualité du service à l’élève.

La CSSMI est en constante recherche de nouveaux talents! L’embauche d’employés s’échelonne tout au long de l’année en raison de remplacements possibles, et ce, pour l’ensemble des postes qui sont affichés dans la section Carrière du www.cssmi.qc.ca.

 

Besoin de places-élèves : forte croissance

À la rentrée, la CSSMI a accueilli 1000 élèves de plus que l’an passé. La forte croissance démographique à la Commission scolaire génère des besoins de places-élèves sur la presque totalité de son territoire. À cet effet, le conseil des commissaires a adopté une résolution en lien avec les demandes d’ajouts d’espace pour plusieurs locaux supplémentaires qui seront nécessaires au cours des prochaines années.

 

Une des alternatives au manque de places-élèves, en attendant les autorisations ministérielles pour construire ou agrandir des écoles, a été l’installation de classes temporaires (modulaires) pour les écoles primaires de la Clairière (Boisbriand); du Mai (Boisbriand); Terre-Soleil (Sainte-Thérèse) et Horizon-du-Lac (Sainte-Marthe-sur-le-Lac).

 

L’équipe des ressources matérielles a géré 101 projets de maintien du bâtiment au cours de l’été, représentant 43,1 millions $ en investissements. Parmi ces grands chantiers, l’école primaire Curé-Paquin, première école au Canada certifiée Bâtiment à carbone zéro, accueillera ses élèves d’ici quelques mois et l’ouverture de l’école primaire à Mirabel (Domaine-Vert Nord) est prévue pour l’année scolaire 2020-2021.

 

La réussite des élèves, toujours la priorité

Fière des plus récentes données qui confirment qu’elle a atteint une statistique record de 7,2 % pour son taux de sorties sans diplôme ni qualification (décrochage annuel), la CSSMI poursuivra ses efforts afin de maintenir les élèves le plus longtemps possible dans le parcours scolaire en vue de leur donner les meilleures chances possible pour l’obtention d’un diplôme ou d’une qualification.

 

La mise en œuvre du Plan d’engagement vers la réussite (PEVR) permettra de se pencher sur les trois enjeux suivants : un parcours de réussites pour chaque élève; un environnement scolaire adapté aux défis du 21e siècle et l’engagement et la concertation pour la réussite. Soucieuse de favoriser les meilleures pratiques, la CSSMI poursuivra la réalisation de bon nombre de projets novateurs au cours de la prochaine année.

 

En cohérence avec le PEVR, tous les établissements ont revu également leur projet éducatif (adoptés au 1er juillet 2019) qui a pour but de définir les orientations, les objectifs et les cibles à atteindre en vue de soutenir la réussite éducative dans leur milieu. Tous les projets éducatifs sont disponibles sur le site web des établissements.

 

«Je suis extrêmement fière de l’équipe en place. Une organisation performante, qui veut maintenir son niveau d’efficacité et ses résultats, doit travailler en coopération. Cette année, il nous faudra, entre autres, éviter les distractions. Il y en a qui se dessinent déjà à l’horizon. Mais pour nous, l’élève doit demeurer au centre de nos actions. Nous resterons créatifs et innovants pour offrir à nos élèves un environnement et des services de qualité, et ce, avec rigueur et bienveillance», de dire  Nathalie Joannette, directrice générale.

 

Paule Fortier, présidente, a ajouté: «Nous sommes en attente du projet de loi no 5 sur la gouvernance scolaire qui devrait être déposé sous peu. Nous choisissons de faire de la politique scolaire parce que nous avons à cœur les intérêts de nos jeunes, parce que nous souhaitons faire une différence et contribuer à leur réussite. À la CSSMI, la réussite a un parcours exceptionnel. Je porte un grand respect au travail accompli par notre conseil des commissaires. Nous faisons équipe avec la Direction générale pour répondre aux besoins de l’ensemble des élèves. En ce début d’année, j’encourage les parents à s’engager dans leur école et à participer à l’assemblée générale des parents qui se tiendra dans chacun des milieux avant le 30 septembre prochain.» 

 

 

La CSSMI en chiffres

La rentrée représente une mobilisation importante de l’ensemble du personnel afin de tout mettre en place pour accueillir et scolariser les élèves. Voici quelques données impressionnantes:

24 289 élèves au préscolaire et au primaire

13 722 élèves au secondaire

56 services de garde

6300 élèves en formation générale adulte et en formation professionnelle en inscription continue
(il s’agit d’un chiffre approximatif)

36 programmes menant à un diplôme d’études professionnelles ou à une

attestation de spécialisation professionnelle (à la carte ou en entente)

24 140 élèves transportés (42 360 adresses différentes à traiter)

13 912 marcheurs
194 autobus
203 berlines
13  autobus exo

26 minibus (13 adaptés et 13 réguliers)

10 transporteurs

800 km2 à parcourir en transport scolaire

850 parcours de transport scolaire chaque jour, soit 35 000 km quotidiennement

97 bâtiments

452 030 m2 de bâtiments à entretenir

38,7 ans : la moyenne d’âge du parc immobilier

43.1 millions $ de travaux dans nos établissements totalisant 101 projets (été 2019)

 

Plus de 8000 employés dont :

  • 4582 enseignants
  • 268 professionnels
  • 269 gestionnaires
  • 2982 employés de soutien technique et administratif
  • 411 employés de soutien manuel

 

16 villes situées dans 4 municipalités régionales de comté :

Blainville, Boisbriand, Bois-des-Filion, Deux-Montagnes, Lorraine, Mirabel (Saint-Augustin, Saint-Benoît, Sainte-Scholastique et le secteur du Domaine-Vert Nord), Oka, Pointe-Calumet, Rosemère, Sainte-Anne-des-Plaines, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Sainte-Thérèse, Saint-Eustache, Saint-Joseph-du-Lac, Saint-Placide et une partie de Terrebonne

59 écoles primaires (+3 pavillons)

13 écoles secondaires incluant l’école régionale des Érables (+2 pavillons)

2 centres de formation générale

5 centres de formation professionnelle   

1 centre administratif avec 8 directions de services + la Direction générale

 

478 millions $Budget 2019-2020

1 présidente, 11 commissaires et 4 commissaires-parents

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

concours-iga-lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top