- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

La région métropolitaine de Montréal devrait avoir son parc urbain national

Les Conseils régionaux de l’environnement (CRE) de Montréal, de Laval et des Laurentides annoncent, avec la Chaire en paysage et environnement de l’Université de Montréal (CPEUM) et la Chaire UNESCO en paysage et environnement (CUPEUM) de cette même institution, l’amorce d’une collaboration visant la mise en place d’un Parc urbain national sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

Montréal, Laval et Rive-Nord, au coeur d’un potentiel futur parc urbain national

Avec le parc urbain national de la Rouge, à Toronto, on parle à terme, d’un territoire protégé de 79,1 km2 (7 910 hectares). Pour être dans le même ordre de grandeur au niveau de la métropole québécoise, il faut rassembler, et donc connecter, les milieux naturels présents sur le territoire. Ceci est tout à fait en concordance avec le PMAD de la CMM.

L’ouest de l’île de Montréal offre déjà des accès à la nature à la population, et des milieux naturels privés pourraient venir les consolider, comme les terrains du secteur de Pierrefonds-Ouest.

«Laval abrite de véritables bijoux écologiques dans l’ouest de l’île, qui ne demandent qu’à être protégés et mis en valeur. À cela s’ajoute l’écosystème aquatique au niveau du lac des Deux Montagnes, de la rivière des Prairies et de la rivière des Mille Îles. Cela en ferait des hectares verts et bleus à connecter entre eux et avec ceux de Montréal et de la Rive-Nord», a dit Guy Garand, directeur général du CRE-Laval.

Le parc d’Oka est maintenant relié au mont Saint-Hilaire par un sentier cyclable et pédestre, un beau projet de loisir et de transport actif. La connectivité des milieux naturels est aussi fondamentale pour la biodiversité et la qualité de vie des populations du territoire de la CMM.

La concertation de la société civile

Ce projet d’envergure demande une participation très large de la société civile. Il existe de nombreux organismes locaux, régionaux et même nationaux qui s’intéressent de près aux milieux naturels. Les trois CRE comptent entamer un processus de concertation de tous ces acteurs dès le début 2018. Une première rencontre sera d’ailleurs organisée fin janvier 2018, à laquelle tous les acteurs seront conviés.

Il est possible de revoir en ligne la conférence sur le parc urbain national de la Rouge, organisée par le CRE-Montréal, vendredi dernier, avec Omar McDadi et Jeffrey Sinibaldi, représentants de Parcs Canada.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

concours-iga-lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top