- PUBLICITÉ -

La Mouvance Centre de femmes, de Saint-Eustache, a invité ses membres lors de la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes.

La Mouvance Centre de femmes se souvient du 6 décembre

Les membres de La Mouvance Centre de femmes, de Saint-Eustache, ont souligné le 6 décembre dernier, l’anniversaire des tristes événements survenus à l’École polytechnique de Montréal.

Rappelons que le 6 décembre 1989, 14 femmes étudiantes de l’École polytechnique de Montréal, ont été tuées à cause de leur sexe. À la suite de cette tuerie misogyne, le Parlement a fait du 6 décembre, la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes.

Afin de se souvenir collectivement de celles qui ont perdu la vie uniquement parce qu’elles étaient des femmes, et être solidaires de toutes celles qui ont subi de la violence et de celles qui en vivent présentement, l’équipe de La Mouvance a invité ses membres à se souvenir.

Ruban blanc et chanson

Un ruban blanc leur a été remis avant un moment de recueillement lors d’un rituel touchant, animé par la conteuse Isabelle Crépeau, devant le monument commémoratif unique pour les femmes victimes de fémicides, situé à l’extérieur du Centre. La chorale de La Mouvance a ensuite entonné doucement une chanson pour la paix.

Tous les jours, encore trop de femmes au Canada et ailleurs dans le monde, sont victimes de violences sexistes: misogynie, sexisme et haine. Il faut que cela cesse! Tant que ces violences perdureront, il est primordial de les dénoncer afin de favoriser la création d’une culture de respect.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

La meilleur des aventures sucrées
- PUBLICITÉ -
Top