- PUBLICITÉ -
Leila Chalfoun

Le député de Deux-Montagnes, Benoit Charette, a remis la médaille de l’Assemblée nationale à Leila Chalfoun.

La médaille de l’Assemblée nationale décernée à Leila Chalfoun

La soprano et cofondatrice du FestivalOpéra de Saint-Eustache, Leila Chalfoun, s’est vu décerner la médaille de l’Assemblée nationale par le député de Deux-Montagnes, Benoit Charette.

Formée au Conservatoire de musique de Montréal, à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal ainsi qu’à New York auprès de réputées sopranos, Mme Chalfoun a chanté sur les grandes scènes du monde (opéras de Montréal, Monaco, New York, France, Suisse, Autriche, Moyen-Orient, etc.). Elle a également fondé, en septembre 2009, avec son conjoint le FestivalOpéra de Saint-Eustache.

«Je suis fier d’avoir été parmi les premiers à avoir cru au projet du FestivalOpéra. Leila Chalfoun est une femme passionnée et déterminée, dont la contribution et l’implication dans le milieu culturel sont exceptionnelles. Pour toutes ces raisons, je suis fier de lui remettre la médaille de l’Assemblée nationale», a déclaré le député Charette.

Voilà un honneur de plus pour Mme Chalfoun à qui la Chambre de commerce et d’industrie Canada-Liban a également remis le prix Cèdre et Érable à l’occasion de son gala annuel en novembre 2015. La soprano a aussi reçu l’Ordre de Saint-Eustache en 2012 de même que le prix Cybèle en 2011. De plus, elle a remporté en mars 2013 le prix Arts et Culture de la femme arabe du Québec pour l’ensemble de ses réalisations dans le domaine de l’opéra en tant que soprano et directrice artistique.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top