- PUBLICITÉ -
La Médaille de l’Assemblée nationale à Raymond Tessier

Raymond Tessier accepte ici sa Médaille de l’Assemblée nationale du Québec en compagnie du député Daniel Goyer

La Médaille de l’Assemblée nationale à Raymond Tessier

Pour souligner 30 ans de vie politique active

Conseiller municipal à la Ville de Saint-Eustache depuis novembre 1984 et souverainiste convaincu depuis presque toujours, Raymond Tessier s’est vu remettre la Médaille de l’Assemblée nationale du Québec par le député péquiste de Deux-Montagnes, Daniel Goyer.

C’est au cours d’une petite cérémonie-surprise qui s’est déroulée le dimanche 24 novembre dernier, dans son fief du quartier des Îles, plus précisément au chalet René-Chartrand, et cela, en présence de membres de sa famille, de nombreux amis et invités, dont le maire Pierre Charron, que Raymond Tessier a accepté cette Médaille de l’Assemblée nationale du Québec.

«C’est d’abord pour marquer les 30 ans de vie politique active de Raymond à titre de conseiller municipal du quartier des Îles à Saint-Eustache, et en parallèle, son engagement tout aussi entier envers notre collectivité, que j’ai organisé cet événement. Enfin, je ne saurais passer sous silence le souverainiste et l’ardent défenseur du Québec qu’il a toujours été», a déclaré à cette occasion Daniel Goyer, ex‑collègue de Raymond Tessier à la table du conseil municipal de la Ville de Saint-Eustache avant d’être élu, au mois de septembre 2012, député de Deux‑Montagnes.

C’est en 1983 que Raymond Tessier, après plusieurs années de bénévolat au sein de l’exécutif du PQ de Deux-Montagnes, s’est lancé en politique active en étant élu commissaire d’école à l’ancienne Commission scolaire de Saint‑Eustache.

Puis, au mois de novembre 1984, il était, au terme d’une lutte à trois, élu conseiller municipal du quartier des Îles à titre de candidat indépendant. Il avait alors devancé son plus proche adversaire par 295 voix (830 contre 535). Depuis, il a été élu à sept reprises consécutives, souvent par de fortes majorités. Sa plus récente réélection, cette fois sans concurrent, remonte au mois de novembre dernier. Depuis plusieurs années, il est notamment responsable des dossiers relatifs aux arts et à la culture au sein du conseil municipal eustachois.

Lors de la remise, le député Daniel Goyer n’a pas manqué de signaler que Raymond Tessier est «un travailleur acharné; homme d’équipe, il sait écouter et, en fin stratège, est toujours de bon conseil. D’une grande fidélité envers ses amis et les causes qu’il adopte, Raymond agit en tout temps avec maîtrise et calme. Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, cette médaille lui va comme un gant».

Le récipiendaire, dans son franc-parler habituel, a avoué qu’on l’avait «bien eu» en l’amenant un dimanche après-midi au chalet René-Chartrand pour parler d’un projet culturel. «C’est une belle surprise et une belle reconnaissance. Ça part bien l’année de mes 30 ans de vie politique municipale», a‑t‑il lancé.

Celui‑ci a aussi rappelé que son implication politique remonte en fait à 40 ans, alors qu’il avait 16 ans et qu’il a toujours rêvé pour le Québec d’un pays et qu’il a œuvré toujours en ce sens depuis, et cela, à tous les niveaux.

Il a aussi mentionné vouloir prononcer une conférence sur ses 30 ans de vie politique en parlant de ce que cela a été et des changements vécus au cours de ces trois décennies. Cette conférence est prévue à l’automne 2014.

«Raymond est un ami, un compagnon de route, un homme de précieux conseils: je le salue avec joie et je l’invite à poursuivre longtemps encore ses nombreuses activités parmi nous», a dit, en guise de conclusion, le député Daniel Goyer.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours Mariage 2019
- PUBLICITÉ -
Top