- PUBLICITÉ -
La Médaille de l’Assemblée nationale à Jonathan Lemire


La Médaille de l’Assemblée nationale à Jonathan Lemire

Historien, chercheur, chroniqueur et conférencier

Historien, chercheur, chroniqueur et conférencier, Jonathan Lemire a vu son travail être récompensé de belle façon par le député de Deux-Montagnes, Daniel Goyer, et la députée de Mirabel, Denise Beaudoin, qui lui ont conjointement remis une Médaille de l’Assemblée nationale.

Reconnu pour être un grand spécialiste de l’histoire des rébellions de 1837-1838 et des Patriotes, même au-delà de la région immédiate, Jonathan Lemire a beaucoup contribué, selon les deux députés, «à diffuser une information captivante et pertinente sur les nombreuses personnes impliquées dans ce moment charnière de notre histoire régionale et nationale, et à clairement établir les faits et exposer les tenants et aboutissants souvent significatifs de cette période».

Le nom de Jonathan Lemire a notamment été associé, ces dernières années, à la rédaction du livre Patriotes et Loyaux, de Gilles Laporte. Il a aussi été membre du comité scientifique de révision de l’exposition 1837-1838 Rébellions présentée au Musée de Pointe-à-Callières, en plus d’être impliqué dans le renouvellement des expositions permanentes à la Maison nationale des Patriotes, à Saint-Denis-sur-Richelieu, et à la Maison de la culture et du patrimoine de Saint-Eustache.

En plus de signer la chronique Histoire de 1837-1838 publiée dans votre hebdo L’ÉVEIL depuis 2005, il est l’auteur d’un ouvrage rendant hommage au talent de portraitiste du notaire Jean-Joseph Girouard, Portraits de Patriotes 1837-1838, paru en 2012, et de Jacques Labrie: Écrits et correspondances, publié en 2009. Il a également agi comme réviseur historique du roman En 1837, j’avais dix-sept ans, publié par l’auteure Francine Ouellette, en 2012.

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

Ajoutons que celui qui est passionné et intéressé depuis qu’il est tout jeune par les évènements qui sont survenus à Saint-Eustache en 1837 a, enfin, apporté son concours à la réalisation de six grandes fresques que l’on retrouve dans le Vieux-Saint-Eustache.

«Jonathan Lemire s’attache depuis longtemps, avec beaucoup d’à-propos, à faire connaître et valoriser l’histoire de la grande région qui comprend l’actuelle circonscription de Deux-Montagnes et celle de Mirabel. Son œuvre de “vulgarisateur” sait mettre l’histoire à la portée de tous et éclaire notre présent», a souligné le député Daniel Goyer à l’occasion de cette remise.

De son côté, la députée Denise Beaudoin a fait valoir que «le travail inlassable de Jonathan Lemire nous aura permis de mieux nous approprier notre histoire régionale, et d’être fiers de tous ceux et celles qui ont attaché leur nom à ce grand moment de la Rébellion».

Par la remise de cette Médaille de l’Assemblée nationale, les deux députés disent avoir voulu féliciter Jonathan Lemire pour son travail qualifié de remarquable et l’invitent, du coup, «à poursuivre dans cette nécessaire voie d’éducation populaire que l’Histoire lui trace et qui lui réussit si bien».

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top