- PUBLICITÉ -
La Maison des jeunes d’Oka rouvre ses portes

Photo Facebook (Maison des jeunes d’Oka)

Voici les membres de la nouvelle équipe de la MDJ d’Oka: Maude Durocher-Séguin, Nancy Wilsey, Alicia Lamoureux et Maïna Girard.

Photo Nicolas T. Parent

La nouvelle directrice de la MDJ d’Oka, Nancy Wilsey.

La Maison des jeunes d’Oka rouvre ses portes

Après plusieurs mois d’attente

La Maison des jeunes (MDJ) d’Oka a rouvert ses portes ce mois-ci avec, à sa tête, une nouvelle équipe d’intervenantes, une foule de projets, ainsi qu’une programmation complète. Le tout a été officialisé le jeudi 23 janvier dernier, alors que plusieurs dizaines de citoyens – jeunes, plus vieux, partenaires et collaborateurs – étaient conviés à une porte ouverte au local situé sur la rue Saint-Jacques.

Il s’agit ici d’une excellente nouvelle pour cette communauté, mais surtout pour la jeunesse okoise qui compte de nouveau sur cet endroit supervisé pour se rassembler, apprendre, socialiser et bien sûr, s’amuser.

On se souvient que la MDJ d’Oka a dû fermer ses portes en octobre 2018. À l’époque, le conseil d’administration de l’organisme était aux prises avec une dette considérable, qualifiée de gouffre financier occasionné par le «désastreux» projet de centre communautaire. Cette fermeture aura bien entendu provoqué la déception de résidants de tout âge dans la municipalité.

Après plusieurs mois passés, on apprend que des citoyens auront travaillé ardemment à la réouverture des lieux. Nancy Wilsey, une dame qui compte sur une riche expérience dans la sphère communautaire, est aujourd’hui la nouvelle directrice de cette maison des jeunes à Oka.

«Ça fait maintenant une dizaine d’année que je travaille au sein de cet organisme, d’abord en tant que coordonnatrice» , mentionne-t-elle, en entrevue dans les locaux revampés de la MDJ.

«Lorsque j’ai appris la fermeture de la Maison des jeunes, je me suis dit que, non, ça ne pouvait pas fermer. Il s’agit d’un lieu trop important pour les jeunes de notre communauté.»

Elle stipule que plusieurs mesures ont été prises afin que l’organisme se redresse. Aux dires de la directrice, les bailleurs de fonds ont cru au projet et ont suivi. Le bâtiment de la rue Saint-Jacques est maintenant une propriété de la Municipalité d’Oka.

«Cette collaboration fait en sorte que nous sommes ouverts aujourd’hui et nous en sommes très heureux! D’ailleurs, nous pouvons maintenant offrir une programmation différente pour nos jeunes grâce au support de partenaires et collaborateurs.»

Un nouveau départ

Comme mentionné, les locaux sont fraîchement rénovés. Une belle cuisine, une salle de jeux (minifoot, billard et plus), ainsi qu’un endroit cinéma et jeux vidéo sont à la disposition des jeunes. Aussi, des projets originaux sont maintenant proposés à une clientèle âgée de 10 à 18 ans.

En collaboration avec le Centre d’entraide Racine-Lavoie, l’activité Projet boîte à lunch permet aux jeunes d’apprendre à unir leur énergie afin de cuisiner leurs lunchs pour la semaine.

Tous les mercredis, la MDJ ouvre ses portes exclusivement aux élèves de 5e et 6e année du primaire, avec une collaboration de l’école des Pins. Ces derniers pourront ainsi découvrir les lieux, tisser des liens avec l’équipe d’intervention, en plus de se faire de nouveaux amis.

D’autres projets sont sur la table, dont de l’aide aux devoirs, en collaboration avec la Fondation Émile-Z.-Laviolette, un programme de formation liée à l’agriculture, avec l’École-O-Champ, ainsi que des conférences données par une policière de la Sûreté du Québec.

«Nous avons bâti cette programmation en tenant compte des parents également, de dire celle qui est mère de trois enfants. On voulait une programmation qui aide les jeunes, mais aussi leurs parents. Nous offrons donc des projets liés aux devoirs et aux lunchs. Nous avons des ateliers parents-enfants qui visent à tisser des liens, à impliquer les parents dans le développement de leurs jeunes. Il s’agit de notre nouvelle ligne directrice.»

Nancy Wilsey se dit donc heureuse et fière de cette réouverture, de la programmation et de la porte ouverte qui a attiré nombre de jeunes, ainsi qu’une relève. «Nous souhaitons offrir aux jeunes un endroit qui leur est dédié, où ils pourront se développer et socialiser. J’ai rencontré beaucoup de jeunes à la porte ouverte, d’anciens membres de la MDJ et une relève. Ils ont gardé contact et viennent à nos locaux.»

Heures d’ouverture et coordonnées

Notons que la Maison des jeunes d’Oka est ouverte du mardi au vendredi, ainsi qu’un samedi sur deux. Les heures d’ouverture varient selon la journée.

Pour plus d’information concernant les heures d’ouverture et la programmation, il suffit de visiter le Facebook officiel de l’organisation ou contacter directement l’équipe par téléphone, au 450 479-9994, ou par courriel à: okamdj@hotmail.com.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top