- PUBLICITÉ -
La Maison de la famille assure sa pérennité

La ministre Yolande James a été reçue par la directrice de l’organisme, Carole Lavallée, et son président, Jean Bouchard, en présence de la députée de Mirabel, Denise Beaudoin.

La Maison de la famille assure sa pérennité

Mirabel

Habituée de fonctionner en mode survie depuis sa création, en avril 2002, la Maison de la famille de Mirabel pourra désormais souffler grâce à une aide financière du gouvernement du Québec de 114 525 $, sur trois ans.
«On vient de doubler notre budget», s’est réjouie la directrice de l’organisme, Carole Lavallée.

C’est la ministre de la Famille elle-même, Yolande James, qui est venue en faire l’annonce, lundi dernier, en présence de représentants de plusieurs partenaires de la Maison, nommément la Ville de Mirabel, le CLD, le Centre d’entraide Racine-Lavoie et Centraide Laurentides.

«C’est avec un immense plaisir que j’accorde cette aide financière à la Maison de la famille de Mirabel, qui est un partenaire privilégié du ministère. En offrant une foule d’activités et de services professionnels à sa clientèle, cet organisme se dévoue pour le bien-être des familles de la communauté. Je suis heureuse de pouvoir contribuer financièrement à la poursuite de sa mission et je salue le travail de ceux et celles qui font de la Maison de la famille de Mirabel un milieu de vie des plus agréables à fréquenter», a-t-elle indiqué, ajoutant que l’organisme représentait déjà un de ses coups de cœur, avant même de savoir qu’elle aurait un jour le privilège de venir annoncer l’octroi d’une aide financière.

Projets à venir

Le montant accordé par le gouvernement vient non seulement consolider les bases de l’organisme qui dessert, bon an mal an, près de 500 familles de Mirabel, mais il permettra également à l’équipe en place de mieux se concentrer sur les projets en cours et à venir, tout en demeurant un lieu d’échange et d’entraide.

Parmi les projets à venir, mentionnons une participation à Mirabel en forme, la mise sur pied d’ateliers sur la sécurité alimentaire, la création de cuisines collectives dans les services de garde et l’offre de capsules-conférences sur le thème de la conciliation travail-famille aux entreprises, le tout, de concert avec plusieurs partenaires du milieu, sans oublier le projet Bedon plein, bon matin, destiné aux enfants de 3 à 5 ans.

Soulignons que la Maison de la famille de Mirabel est le seul organisme communautaire Famille situé sur le territoire de la MRC de Mirabel à avoir été reconnu par le ministère de la Famille et, par ricochet, à avoir obtenu une aide financière.

Par ailleurs, indiquons que la hausse annuelle d’un million de dollars sur trois ans, confirmée dans le dernier budget du gouvernement du Québec, pour le financement des organismes communautaires Famille, a notamment permis de financer 18 organismes de plus, dont la Maison de la famille de Mirabel. Au total, ce sont maintenant 283 organismes communautaires Famille qui sont soutenus au Québec.

En avril prochain, la Maison de la famille de Mirabel célébrera ses 10 ans d’existence. Au fil des années, sa mission s’appuie toujours sur une philosophie d’intervention ancrée dans l’action et axée sur la prévention, le soutien, la promotion et la défense des droits. Pour en savoir davantage, visitez le site Web de l’organisme au [www.mdfdemirabel.com].

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top