- PUBLICITÉ -
La générosité de Jean-Guy Mathers est soulignée

Georgette Lemyre, Nycole Pepper, Francine Dallaire, Ginette Despastie, Brigitte Mathers, Jean-Guy Mathers, Yvon Aubrie, Geneviève Pineault et Robert Grégoire, réunis à l’occasion de cet hommage.

La générosité de Jean-Guy Mathers est soulignée

Vingt-cinq ans à distribuer des bons d’achat

À l’occasion d’une petite cérémonie tenue au Centre sportif Saint-Eustache, Georgette Lemyre, Geneviève Pineault, Nycole Pepper, de la paroisse Saint-Eustache, Yvon Aubry, de la paroisse Sainte-Marie-du-Lac, Francine Dallaire, Ginette Despastie, du Centre Marie-Ève, ainsi que Robert Grégoire, du Centre d’entraide Racine-Lavoie, ont tenu à souligner la grande générosité de l’homme d’affaires Jean-Guy Mathers et celle de sa famille, envers les personnes moins bien nanties de la région.

Plus particulièrement, ceux-ci ont tenu à remercier M. Mathers pour les bons d’achat échangeables au Marché aux puces Saint-Eustache, que celui-ci distribue depuis 1987, donc depuis 25 ans, aux personnes et familles défavorisées par l’entremise de leurs quatre organismes. En 2011, la valeur marchande de ces bons a atteint 25 000 $.

«C’est extraordinaire! Mais ces bons ont aussi une valeur humaine et sociale. En effet, la personne à faible revenu qui reçoit ce que nous appelons familièrement les «bons Mathers» dispose, en effet, d’un large éventail de possibilités pour passer un bon moment dans le temps des Fêtes. En premier lieu, le Marché aux puces offre une grande diversité de commerces. Pour les parents, c’est souvent l’occasion de choisir un cadeau aux enfants. Et cette liberté de choix est déjà un plus par rapport à différentes autres initiatives, ont tenu à mentionner les représentants des quatre organismes lors de cette petite cérémonie.

Pour les représentants des quatre organismes qui se partagent ces fameux «bons Mathers», il ne fait aucun doute que M. Mathers contribue grandement à faire de Noël une fête pour des centaines de personnes chaque année. Sans sa générosité, disent-ils, ces personnes seraient davantage isolées et malheureuses.

«Ce sont donc des milliers de personnes différentes dont vous avez réchauffé le cœur et agrémenté le temps des Fêtes. Pour toutes ces raisons, nous tenons à vous dire, au nom de toutes ces personnes et familles qui ont reçu des «bons Mathers» au fil des ans, toute la reconnaissance que votre générosité suscite», ont conclu les représentants des quatre organismes.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top