- PUBLICITÉ -

La Fondation autisme Laurentides lance un vaste projet d’expansion

Dans le cadre de son tournoi de golf annuel

C’est le 12 septembre dernier, sur le terrain Le Royal du Club de golf Le Blainvillier, qu’a eu lieu l’édition annuelle de La Classique de golf Guylaine Robert, au profit de la Fondation autisme Laurentides.

Sous la coprésidence d’honneur d’Alexandre Deslongchamps et Benoit Filion (Bistro St-Charles et La Chienne à Jacques), Antonio Bono (Chenail Import Export) et Wilson De Sousa (Aménagement De Sousa), cette 21e édition a connu un vif succès, avec plus de 138 golfeurs et 180 invités pour le souper sur le grill.

Cet évènement convivial de réseautage était suivi d’un cocktail, souper et encan, le tout ponctué de différentes surprises. Sous l’animation d’Emmanuel Auger, comédien et animateur, cet évènement phare de la Fondation a permis d’amasser la magnifique somme de 70 000 $.

Un vaste chantier

Cela dit, l’organisme a profité de cette tribune – une salle comble – pour annoncer le lancement de la première phase d’un ambitieux projet d’expansion.

Dès l’automne, un agrandissement majeur sera effectué à la maison de répit de Blainville Nicola et Albert Lévy, afin d’ajouter «des chambres additionnelles pour des répits de fin de semaine, permettre le déploiement de services de jour spécialisés pour adultes autistes et héberger un nouveau service d’accueil psychosocial» . Cette nouvelle section accueillera de plus les bureaux administratifs de l’organisme.

«Nous souhaitons innover et être créatifs pour toutes les familles qui sont à la recherche de solutions et de ressources. Cet énorme chantier permettra, à terme, de soutenir davantage la clientèle, les jeunes, les proches et les parents de jeunes autistes» , de préciser Karine Brunet, directrice générale de la Société de l’autisme des Laurentides et de la Fondation autisme Laurentides.

Quant à elle, la deuxième phase de ce fameux projet d’expansion, cette fois prévue pour l’été 2020, consistera en l’achat et l’adaptation d’une maison existante dans la région de Mirabel ou de Saint-Jérôme, avec comme objectif une offre bonifiée de répits de fin de semaine et la création de places additionnelles en services de jour spécialisés pour adultes autistes.

Une campagne de financement a été mise sur pied: «Unis pour l’autisme, bâtissons l’avenir» . Elle vise à amasser les sommes nécessaires pour assurer la réalisation de cet ambitieux projet d’expansion.

«Nous avons besoin d’aide pour mettre en œuvre un tel projet, inspirer et poursuivre notre mission d’aider le plus de familles possible dans la région. Nous ne pouvons pas réaliser le tout individuellement. Ensemble, nous devons travailler en équipe et sommes capables de faire une réelle différence dans la communauté!» , de conclure Mme Brunet.

Toutes les informations relatives à cette campagne sont disponibles sur le site Internet de la Fondation: [http://www.fondationautismelaurentides.org].

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top