- PUBLICITÉ -
La Campagne nationale du coquelicot est en cours

Photo Benoît Bilodeau – Le maire de Deux-Montagnes, Denis Martin, a reçu son coquelicot du deuxième vice-président de la filiale 185 de la Légion royale canadienne, Mario Madore.

Photo Benoît Bilodeau – Différents intervenants arborant fièrement le coquelicot qui sera en vente jusqu’au jour du Souvenir, le samedi 11 novembre prochain.

La Campagne nationale du coquelicot est en cours

Légion royale canadienne

En cours depuis vendredi dernier, la Campagne nationale du coquelicot 2017 de la Légion royale canadienne se déploiera jusqu’au jour du Souvenir, le samedi 11 novembre prochain, journée au cours de laquelle la population sera invitée à commémorer plus de 118 000 Canadiens morts en service militaire.

Dans la région immédiate, des membres et bénévoles de la filiale 185 de la Légion royale canadienne, qui a pignon sur rue à Deux-Montagnes, seront présents à différents points de vente pour justement vendre ces coquelicots rouges.

Pour lancer officiellement et localement cette campagne, la filiale 185 de la Légion royale canadienne, représentée par son deuxième vice-président, Mario Madore, a procédé, le mercredi 25 octobre dernier, à la remise symbolique d’un coquelicot au maire de Deux-Montagnes, Denis Martin. Des représentants de Benoit Charette, député provincial de Deux-Montagnes, et de Linda Lapointe, députée fédérale de Rivière-des-Mille-Îles, étaient également présents à cette occasion.

Disant être honoré, M. Martin a accepté ce coquelicot en réitérant la grande importance qu’a la Légion royale canadienne à Deux-Montagnes et a invité ses membres à poursuivre leur bon travail au sein de la communauté deux-montagnaise.

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

Déroulement de la campagne

En ce qui a trait à la campagne proprement dite, M. Madore, qui en est aussi le directeur localement, a indiqué qu’il sera possible de se procurer le coquelicot dans plusieurs points de vente, notamment aux marchés d’alimentation IGA de Saint-Eustache et Deux-Montagnes, au magasin Walmart de Saint-Eustache, ainsi que dans les différents restaurants Tim Hortons de la région. Aussi, plusieurs autres commerces et établissements, de Saint-Eustache à Saint-Placide, auront des coquelicots à vendre.

Également, des barrages routiers seront dressés, notamment sur le boulevard des Promenades, à Deux-Montagnes, ce samedi 28 octobre, et sur la rue Saint-Louis, à Saint-Eustache, face à l’église Saint-Eustache, le samedi 4 novembre.

Précisons que les fonds amassés durant la Campagne nationale du coquelicot retourneront dans les communautés partout au pays pour venir en aide aux vétérans et à leur famille. À Deux-Montagnes, on compte une trentaine de vétérans âgés de 50 à 80 ans.

Cérémonies

Pour ce qui est des cérémonies entourant le jour du Souvenir, il y aura souper du soldat inconnu à la salle des Vétérans, à Deux-Montagnes, le samedi 11 novembre, à compter de 19 h. Les billets pour y prendre part sont en vente au coût de 15 $ et le nombre de places est limité.

Le lendemain, le dimanche 12 novembre, il y aura prise de photo officielle à 11 h devant la Légion royale canadienne; cortège et cérémonie au cimetière de Deux-Montagnes en l’honneur des soldats qui y sont enterrés à 13 h; et défilé à partir du parc Central, situé sur la 13e Avenue, au sud du chemin d’Oka, à compter de 14 h. Ce défilé se terminera à la Légion royale canadienne où il y aura, pour compléter la journée, cérémonie au cénotaphe.

Pour obtenir plus de renseignements sur cette campagne et ces cérémonies, il suffit de communiquer avec le bureau de la filiale 185 de la Légion royale canadienne au 450 472-6530.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top