- PUBLICITÉ -
La campagne conservatrice est lancée dans Rivière-des-Mille-Îles

Photo Nicolas T. Parent

Nous reconnaissons le candidat conservateur dans la circonscription fédérale de Rivière-des-Mille-Îles, Maikel Mikhael (à droite). Il était accompagné par le sénateur Claude Carignan.

Photo Nicolas T. Parent

Claude Carignan a procédé à la présentation du candidat conservateur dans Rivière-des-Mille-Îles, Maikel Mikhael.

La campagne conservatrice est lancée dans Rivière-des-Mille-Îles

Élections fédérales 2019

C’est le jeudi 14 mars au soir, au restaurant Vinnie Gambini de Boisbriand, que le candidat du Parti conservateur du Canada (PCC) Maikel Mikhael a lancé officiellement sa campagne, lui qui tentera de se faire élire député dans la circonscription fédérale de Rivière-des-Mille-Îles à l’issue du suffrage national du 21 octobre prochain.

Plusieurs dizaines de convives étaient présents au lancement de cette campagne, dont le sénateur et ancien maire de Saint-Eustache, Claude Carignan, d’autres candidats conservateurs, ainsi que des membres de l’exécutif de l’Association locale du PCC.

«Le Parti conservateur est la seule alternative solide pour remplacer le gouvernement libéral de Justin Trudeau» , souligne d’entrée de jeu Maikel Mikhael.

«Ma campagne sera axée sur les idées et les solutions; je veux être constructif, rassembleur et positif. J’ai en moi le rêve de donner à ma famille un meilleur avenir et je pense à tous les parents qui veulent, tout comme moi, le meilleur pour leurs enfants.»

Une candidature «de qualité»

On assure en ce sens que la qualité de vie des familles, le respect de la capacité de payer des contribuables, la protection de l’environnement et la mobilité durable sont des priorités incontournables pour le candidat, lui qui compte mener une campagne dite «rassembleuse, dynamique, moderne et adaptée à la réalité des gens» .

Se considérant comme réaliste, il dit souhaiter que les prochaines générations puissent continuer d’évoluer sans être «financièrement surtaxées» .

«Dès notre première rencontre, on voyait qu’il s’agit d’un homme de passion, avec une vision. On voit qu’il s’agit d’une personne empathique, qui a des valeurs profondes» , vante le sénateur Carignan, à propos d’un jeune père de famille et citoyen de Saint-Eustache.

«L’accroissement pharaonique de la dette nationale par Justin Trudeau est un enjeu qui l’inquiète, puisque ce n’est pas le legs qu’il désire laisser à la génération de sa fille, conclut-il, lançant donc quelques flèches au gouvernement fédéral actuel. Avec la crise qui sévit actuellement à Ottawa dans le dossier des multiples entraves à la justice, c’est ce genre de personne que nous avons besoin afin de faire élire un gouvernement respectueux des lois et digne de confiance.»

Maikel Mikhael sera donc opposé, lors des élections fédérales, à l’actuelle députée libérale de Rivière-des-Mille-Îles, Linda Lapointe, qui sollicitera un second mandat. Cette dernière fut confirmée à titre de candidate le lundi 11 février dernier, en soirée, également à Boisbriand.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top