- PUBLICITÉ -
La 34e collecte de sang de la Ville de Saint-Eustache

L'ÉVEL, 62e année, no 2, SAMEDI 27 juin 2009, 56 pages.

La 34e collecte de sang de la Ville de Saint-Eustache

Le jeudi 2 juillet

L’une des plus importantes journées annuelles en sol eustachois aura lieu le jeudi 2 juillet prochain, car ce sera la 34e édition de la collecte de sang des employés et citoyens de la Ville de Saint-Eustache, où plus de 600 donneurs sont attendus à l’École secondaire des Patriotes pour changer le cours de la vie de milliers d’individus dans le besoin, en quelques minutes.

Le rôle de porte-parole de l’évènement a été confié à François Beauregard, coordonnateur du Service de biologie médicale du CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes. Ce service comprend, entre autres, les laboratoires de banque de sang. M. Beauregard est donc bien positionné pour souligner l’importance du don de sang.
«Pour moi, ç’a été naturel d’accepter le rôle de porte-parole de 2009 puisque je suis d’abord un père d’enfants, dont un a été malade au cours de la dernière année et a eu besoin de sang. Je connais très bien également l’impact d’un don de sang», a débuté François Beauregard.

Ce dernier a expliqué aux bénévoles du comité organisateur de la collecte, présents à la conférence de presse, que grâce aux différents éléments contenus dans le sang, un seul don peut traiter plusieurs maladies et contribuer à sauver des vies. Par exemple, les globules rouges peuvent être utilisés pour traiter l’anémie ou pour augmenter la masse globulaire après une intervention chirurgicale.

De plus, le plasma produit de l’albumine servant à traiter les brûlures sévères. Pour ce qui est des plaquettes, elles sont utiles pour les gens aux prises avec une déficience plaquettaire, soit quantitative ou qualitative, tandis que la fraction sèche du plasma peut traiter certaines maladies ou les déficiences en fibrogène.
«Lors de la dernière année à l’Hôpital de Saint-Eustache, plus de 2 800 transfusions sanguines ont été utilisées. De ce lot, 2 400 nécessitaient des globules rouges et plus de 400 autres, des besoins en plasma et en plaquettes. Votre don de sang est essentiel pour la survie de milliers de patients, et ce, uniquement pour cet hôpital», a signalé M. Beauregard.
«Même si nous avons, a-t-il ajouté, une certaine réserve d’unités de sang, ce n’est pas toutes les unités qui sont compatibles avec les citoyens qui en ont besoin. Plus on se rapproche de l’été, plus les banques de réserve deviennent de moins en moins importantes en quantité. Il faut donc donner à la collecte de Saint-Eustache en début de juillet.»
À titre de membre du comité organisateur et de conseillère municipale, Nicole Carignan-Lefebvre a précisé qu’il faut atteindre l’objectif de 600 donneurs. «Pour Héma-Québec, dit-elle, notre collecte est capitale, car elle représente près des deux tiers de tout l’approvisionnement en sang dans la province cette journée-là. C’est majeur si on se rappelle qu’il faut 1 000 donneurs par jour, au Québec, pour répondre aux besoins des malades et des blessés. Je fais donc appel à la générosité et au sens de l’entraide de nos citoyens pour atteindre notre objectif cette année encore.»

La collecte se déroulera entre 10 h et 20 h dans un local climatisé à l’École secondaire des Patriotes située au 99, rue Grignon. Une garderie sera disponible sur place. Le transport est gratuit pour ceux qui en font la demande en composant le 450-472-SANG (7264). Les journaux L’ÉVEIL et LA CONCORDE sont partenaires médias de l’évènement.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top