- PUBLICITÉ -
La 29e collecte de sang du Club Kiwanis Saint-Eustache

L’invitation à la collecte de sang du 3 octobre est lancée par Erik Johnson, président du Club Kiwanis, Martine Constantin et Jessica Bénard, coprésidentes d’honneur, Suzanne Bélec, conseillère d’Héma-Québec, Carole Gionet, régente des Filles d’Isabelle, ainsi que Claude Langlois et Normand Yargeau, coordonnateurs de la collecte.

La 29e collecte de sang du Club Kiwanis Saint-Eustache

Le mercredi 3 octobre

C’est sous la coprésidence d’honneur de Martine Constantin et de Jessica Bénard que se tiendra le mercredi 3 octobre prochain, la 29e collecte de sang annuelle du Club Kiwanis Saint-Eustache en collaboration avec les Filles d’Isabelle Saint-Eustache et la participation des cadets de l’air de l’Escadron 785 Saint-Eustache Kiwanis.

Les citoyens sont invités à faire don de leur sang au centre commercial Place Saint-Eustache située au 367, boulevard Arthur-Sauvé, à Saint-Eustache, entre 9 h 30 et 19 h 30. L’objectif est d’accueillir un total de 250 donneurs.

Martine Constantin, c’est la nouvelle présidente du Club Kiwanis Saint-Eustache à partir du mois d’octobre, et Jessica Bénard, c’est une jeune Eustachoise de 20 ans qui est en mesure de témoigner de l’importance d’un don de sang.

Le 15 juillet 2010, la vie a en effet basculé pour Jessica Bénard, car elle a dû survivre à un grave accident de la route. Le mot survivre prend tout son sens quand on considère que Jessica a été éjectée de la voiture lors de l’impact, qu’elle a subi pas moins de sept fractures et qu’elle a perdu plus de la moitié de son volume sanguin.

«Quatre-vingt-dix pour cent des cas comme moi ne survivent pas», a-t-elle mentionné lors d’un dîner des membres kiwaniens tout en racontant brièvement son histoire des deux dernières années.

Elle a dû séjourner pendant un mois et demi en traumatologie à l’hôpital d’Ottawa. Elle a ensuite été alitée chez elle pendant plus d’un mois. Elle a eu besoin de nombreuses transfusions sanguines, car elle a dû subir de multiples opérations. Elle a dû réapprendre à marcher et ne peut toujours pas courir. Elle a encore beaucoup de limitations et doit continuellement avoir des traitements de physiothérapie.

«La vie vaut la peine d’être vécue. Je remercie le Club Kiwanis pour l’organisation d’une collecte de sang. C’est très important. On peut en avoir besoin en tout temps», a témoigné Jessica Bénard.

Selon les chiffres d’Héma-Québec, la probabilité qu’une personne ait à recevoir au moins une transfusion au cours de sa vie est de 60 %. Chaque année, quelque 80 000 malades ont recours aux produits sanguins pour recouvrer la santé. La réserve collective de sang appartient à tous les Québécois. Les organisateurs de la collecte lancent un appel à la générosité de la population pour maintenir cette réserve à un niveau suffisant.

Suzanne Bélec, conseillère d’Héma-Québec, a souligné le fait que depuis la première collecte de sang orchestrée par le Club Kiwanis Saint-Eustache en 1984, c’est plus 10 300 poches de sang qui ont été récoltées. «À Héma-Québec, ajoute-t-elle, nous considérons qu’une poche de sang peut sauver quatre vies, c’est donc dire que les kiwaniens de Saint-Eustache ont sauvé au-delà de 41 200 vies.»

Pour sa part, la régente des Filles d’Isabelle Saint-Eustache, Carole Gionet, a mentionné: «C’est une grande fierté pour les Filles d’Isabelle d’être associées à la collecte de sang du Club Kiwanis. Soyez assurés que nous allons travailler pour avoir le plus de donneurs possible qui viendront à la collecte.»

Rappelons qu’il n’y a aucun risque de contracter une maladie en donnant du sang, car tout le matériel utilisé pour effectuer le prélèvement est neuf, stérile et détruit après usage. Il suffit d’être âgé de 18 ans et plus et répondre aux critères d’admissibilité que l’on peut vérifier en appelant au 1 800 847-2525 ou en visitant le [www.hema-quebec.qc.ca], section <Don de sang>.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top