- PUBLICITÉ -
quarantaine obligatoire, voyages, retour, hôtel, Justin Trudeau,

Le retour au pays impliquera désormais une quarantaine dans un hôtel supervisé, aux frais des voyageurs.

Justin Trudeau : «Pas le temps de planifier un voyage»

De nouvelles mesures d’ici lundi?

Le premier ministre Justin Trudeau avise les Canadiens que de nouvelles mesures pourraient être appliquées à l’égard des voyageurs, de manière à les décourager de partir à l’étranger.

Répondant aux questions des journalistes, lors de son point de presse livré en fin d’avant-midi, ce vendredi 22 janvier, M. Trudeau a d’abord vanté les mesures actuelles (obligation d’obtenir un test négatif avant de prendre le vol de retour et quarantaine obligatoire une fois qu’on foule à nouveau le sol canadien) qu’il estime parmi les plus strictes au monde.

Le premier ministre affirme travailler en étroite collaboration avec ses homologues provinciaux avec qui il examine divers moyens de convaincre les gens de ne pas voyager lorsque ce n’est pas essentiel. «On a eu de bonnes discussions à propos de différentes options et on en aura plus à dire dans les jours à venir», a-t-il ajouté.

À un journaliste qui lui demandait d’être un peu plus précis quant à ces éventuelles options, alors que des gens sont probablement en train de planifier un voyage, Justin Trudeau a eu cette réponse non équivoque : «Ce n’est pas le temps de planifier des voyages à l’étranger, particulièrement des voyages non essentiels, parce qu’on pourrait effectivement imposer de nouvelles mesures, sans préavis, qui pourraient rendre le retour beaucoup plus difficile.»

Enfin, sur une note plus optimiste, Justin Trudeau ajoutait que ces mesures pourraient être nécessaires seulement pour quelques mois, avec l’arrivée massive de vaccins au printemps.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top