- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – À Saint-Eustache, on a pu voir, rue Saint-Louis, les drapeaux de l’édifice de la mairie en berne.

Journée de commémoration nationale: des pensées pour les victimes de la COVID-19

Pour témoigner leur solidarité envers toute la population touchée depuis un an par une pandémie d’une ampleur mondiale, les villes et municipalités de la MRC de Deux-Montagnes et la Ville de Mirabel ont tenu à souligner à leur façon la Journée de commémoration nationale en mémoire des victimes de la COVID-19 qui se tient aujourd’hui à travers le Québec.

Ainsi, les drapeaux ont été mis en berne devant les hôtels de ville et édifices municipaux et une invitation à observer une minute de silence a été lancée; autant d’initiatives soulignées ici et là sur Facebook.

C’est le 11 mars 2020, il y a donc déjà un an, faut-il s’en rappeler, que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) décrétait l’état de pandémie à l’échelle de la planète. Personne n’avait alors imaginé ce qui allait s’en suivre… En date du 10 mars 2021, 118 030 940 cas de COVID-19 avaient été confirmés et plus de 2 619 800 personnes en étaient décédées à travers le monde.

Au Québec, 295 390 personnes ont été infectées par le virus à ce jour et, du nombre, 10 518 d’entre elles n’y ont pas survécu. Dans la région des Laurentides, on parle de 16 961 cas de COVID-19 confirmés et d’un cumulatif de 475 décès, dont 2 982 cas et 76 décès sur le seul territoire de la MRC de Deux-Montagnes.

Il a y, oui, ces trop nombreux décès, particulièrement chez les personnes âgées, mais il y a aussi tous ces chambardements que la COVID-19 a entraînés dans son sillage et qui ont perturbé (et qui continue de perturber) la vie et le quotidien de millions et de millions de personnes partout à travers le monde, y compris au Québec et ici même, chez nous. Personne n’y a échappé, peu importe l’âge.

De trop nombreuses victimes

«Un an plus tard, nos pensées se tournent vers les victimes de la COVID-19 et vers tous ceux et celles qui ont lutté, et qui luttent toujours avec acharnement et un dévouement extraordinaire pour la combattre. À toutes les personnes ayant perdu un proche de la COVID-19, la Ville de Saint-Eustache tient à adresser ses plus sincères condoléances», a tenu à souligner, pour une, la Ville de Saint-Eustache.

«Aujourd’hui, nous sommes tous invités à prendre un temps d’arrêt afin de rendre hommage aux trop nombreuses victimes de la pandémie de COVID-19, mais aussi à leurs familles et à leurs proches chez qui les blessures sont encore vives. En mon nom et au nom des membres du conseil municipal, je leur offre mes plus sincères condoléances. Nos pensées sont également tournées vers le personnel de la santé, qui continue d’œuvrer en première ligne pour vaincre le virus», de mentionner le maire de Deux-Montagnes, Denis Martin, également préfet de la MRC de Deux-Montagnes.

«En mon nom et au nom des membres du conseil, j’aimerais transmettre mes plus sincères condoléances à toutes les Marthelacquoises et à tous les Marthelacquois qui ont perdu des êtres aimés depuis le début de ce drame. Ce triste anniversaire nous permet aussi de souligner l’apport inestimable de tous ceux qui sont au front pour lutter contre la COVID‑19, et qui sauvent de précieuses vies chaque jour. En soutien à tous ces anges gardiens, poursuivons nos efforts et nous sortirons ensemble de cette crise», de souligner, de son côté, la mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Sonia Paulus.

«Nous offrons nos sincères sympathies aux familles josépoises et à tous ceux qui ont perdu une personne en raison de cette pandémie qui nous affecte depuis tout près d’un an», a fait savoir la Municipalité de Saint-Joseph-du-Lac

«En ce 11 mars 2021, prenons une minute afin de commémorer la mémoire des victimes de la COVID-19», a, pour sa part, demandé la Municipalité de Pointe-Calumet.

«Le conseil municipal d’Oka souhaite transmettre ses sincères sympathies à tous ceux qui ont perdu un être cher en raison de la présente pandémie. Nous participerons à la minute de silence nationale qui aura lieu à 13 h et l’église de l’Annonciation d’Oka sonnera ses cloches en leurs mémoires», a écrit le maire d’Oka, Pascal Quevillon.

Enfin, à Mirabel, Patrick Charbonneau, maire suppléant, ainsi que Stéphanie Racine, responsable – présence et sécurité au travail, ont invité les citoyens, de même que les employés municipaux, à rendre hommage aux victimes de la COVID-19, en cette journée de commémoration. Également toute la population étaient invitée, aujourd’hui, à 13 h, à observer une minute de silence.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top