- PUBLICITÉ -
Jour de la Terre: les cloches sonneront

Les cloches de plusieurs églises du diocèse de Saint-Jérôme sonneront ce dimanche 22 avril à l’occasion du Jour de la Terre.

Jour de la Terre: les cloches sonneront

Le dimanche 22 avril 2012, plusieurs personnes se mobiliseront pour le Jour de la Terre. Une grande marche est prévue à Montréal et, à la suite de l’invitation lancée par Gilles Vigneault et Fred Pellerin de faire sonner les cloches des églises à 14 h, pendant deux minutes, plusieurs paroisses du diocèse de Saint-Jérôme répondront à l’appel.

Même si les diocèses demeurent libres de participer ou non, plusieurs paroisses manifestent leur envie de contribuer à ce geste solidaire. «C’est important la Terre, c’est un don de Dieu et il faut la protéger, en prendre soin pour l’avenir de nos enfants», déclare en entrevue téléphonique Martine Perron, collaboratrice au service diocésain de Saint-Jérôme pour la pastorale sociale.

Elle nous rappelle d’ailleurs que le pape Jean‑Paul II a parlé de la crise écologique et que Benoit XVI affirme que «construire la paix, ça commence par protéger la création.»

Mme Perron accueillera les citoyens sur le parvis de l’église cathédrale de Saint-Jérôme, le 22 avril à 14 h, où elle lira la déclaration qu’on retrouve sur le [22avril.org] et portant sur notre capacité à protéger nos richesses. Voici un extrait:

«Nous nous rassemblons

Parce que nous croyons que l’utilisation de nos richesses naturelles

Doit se faire en accord avec les populations

En harmonie avec la nature

Au profit de tout le monde

Et dans l’intérêt des générations à venir.»

Plusieurs paroisses participeront donc au mouvement social en faisant sonner leurs cloches et en lisant la déclaration pour accompagner la marche qui partira à la Place des spectacles, à Montréal, à 14 h, ce dimanche. «C’est devenu un grand courant. Ç’a pris des écologistes et des artistes pour rassembler plus de monde, ce qui rend plus visibles les gestes qu’on pose comme Église», ajoute Martine Perron.

Les cloches de la paroisse Notre-Dame-de-la-Paix comprenant l’église Notre-Dame-de-Fatima à Boisbriand et l’Église Cœur-Immaculé-de-Marie de Sainte-Thérèse, sonneront pendant dix minutes, explique le prêtre modérateur Michel Jasmin. «J’aime ce bel appel que je trouve important pour la planète, avec les ravages qu’on y a faits. C’est un geste qu’on a été invité à poser et je voulais le faire en signe de solidarité. Nous n’étions pas obligés, mais il est bon de prendre ce genre d’initiative», s’est-il exprimé en entrevue téléphonique.

D’autres paroisses seront au rendez-vous, comme celle de Saint-Luc, à Bois-des-Filion, ou Sainte-Famille, à Blainville, qui a aussi organisé un point de chute pour les piles usagées. Les églises de Saint-Augustin et Saint-Janvier, à Mirabel, se feront aussi entendre avec celle de Sainte-Paule, à Saint-Jérôme. D’autres pourraient s’ajouter dans la foulée.

À Saint-Jérôme, un autobus partira de l’église cathédrale à midi pour se rendre à Montréal. «J’ai hâte de voir comment ça va se passer. Les gens vont s’impliquer en tant que chrétiens. Au grand rassemblement, tous vont être mêlés et c’est parfait», a terminé Martine Perron.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours fête des pères

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top