- PUBLICITÉ -
Janique-A. Danis s’engage pour le secteur urbain

La candidate Janique-A. Danis en compagnie de Martine Brière et du maire Pierre Charron.

Janique-A. Danis s’engage pour le secteur urbain

Élection partielle à Saint-Eustache

La candidate d’Option Saint-Eustache – Équipe Pierre Charron dans le quartier des Érables, Janique-A. Danis, a dévoilé plus tôt cette semaine ses engagements pour la partie urbaine du quartier qu’elle compte représenter au terme de la campagne électorale qui se terminera le 2 décembre prochain. L’autodrome, la congestion sur la route 148 et la circulation de quartier en font partie.

Pour Mme Danis, les actions qu’elle veut entreprendre se situent dans la continuité du mandat qu’a assumé son prédécesseur, Daniel Goyer, à la table du conseil municipal. Elle fait siens certains enjeux qui ont préoccupé M. Goyer, notamment la question du bruit causé par les activités qui se déroulent à l’Autodrome Saint-Eustache, situé au nord de la municipalité.

Dans un point de presse qu’elle a tenu dans le secteur urbain du quartier, le 19 novembre dernier, Mme Danis a annoncé qu’elle entend mettre sur pied une table de vigilance réunissant des citoyens urbains et ruraux, des représentants des propriétaires et des membres du conseil municipal.

Même si elle qualifie le problème de récurrent, Mme Danis affirme être «au fait des multiples défis et contraintes que vit le milieu des affaires», tout en voulant vérifier certaines normes dans «un dialogue qui implique la bonne volonté, un climat de travail serein, d’ouverture, et axé sur les solutions. C’est un modèle de fonctionnement qui a démontré tout son potentiel et sa pertinence».

Mme Danis entend s’inspirer d’initiatives en place depuis plusieurs années dans le quartier des Îles, comme la table de vigilance en lien avec les opérations de la Carrière Mathers. «Voilà un dossier (l’autodrome) complexe qui commande écoute, vision et doigté, dit-elle. Mon expérience de notaire, qui procède beaucoup de ce mode d’opération, sera ici un atout de taille.»

Par ailleurs, Mme Danis dit constater les problèmes de circulation au nord du boulevard Arthur-Sauvé (route 148), notamment à l’intersection du boulevard René-Lévesque. Or, dit-elle, la Ville est loin d’avoir les coudées franches dans ce dossier: la gestion de la circulation sur cette portion de la route 148, notamment les feux de circulation, relève du ministère des Transports du Québec (MTQ), qui détient tous les pouvoirs en matière décisionnelle. Mme Danis s’engage tout de même à «faire un suivi serré et régulier auprès du ministère des Transports».

La surveillance policière en matière de circulation, un élément qui revient à chaque campagne électorale municipale, a aussi fait l’objet d’une promesse de la part de Mme Danis, qui s’engage «au maintien, voire à l’accroissement d’une surveillance policière récurrente dans les rues afin de mieux cibler les artères problématiques et les conducteurs délinquants».

«L’amélioration de la qualité de vie des citoyennes et citoyens tient souvent dans la façon dont les projets sont réalisés, qu’ils soient humbles ou importants, a-t-elle indiqué. C’est pourquoi le secteur urbain bénéficiera de mon attention soutenue et pourra toujours compter sur une action rapide et concrète de ma part.»

En définitive, le maire de Saint-Eustache et chef d’Option Saint-Eustache, Pierre Charron, a déclaré que M. Danis «possède un bon sens de l’écoute, qu’elle est capable de bien analyser les situations et d’en faire une bonne gestion».

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top