- PUBLICITÉ -
Marie Pier

Marie Pier Bélisle

Inauguration d’un parc commémoratif

Samedi dernier, Marie-Pier Bélisle, résidente de Saint‑Eustache, assistait à l’inauguration d’un parc commémoratif à la Cité du Havre de Montréal pour souligner le 75e anniversaire du raid sur Dieppe, qui eut lieu le 19 août 1942.

Marie-Pier, âgée de 16 ans, a une amputation congénitale aux bras. Elle est inscrite au Programme pour enfants amputés (LES VAINQUEURS) de l’Association des Amputés de guerre. En faisant partie de cette association, elle a eu la chance de rencontrer des anciens combattants amputés. Au fil des ans, ces derniers ont fait part de leurs expériences de vie aux jeunes amputés et, par la même occasion, ont transmis le message du Souvenir.

Le raid sur Dieppe, port français séparé de l’Angleterre par la Manche, est souvent qualifié par plusieurs Canadiens d’échec monumental. L’opération provoqua la mort de centaines de soldats canadiens et de milliers de blessés. Malgré ce carnage, les leçons tirées de ce raid ont permis de sauver des milliers de Canadiens lors du débarquement du jour J en Normandie, deux ans plus tard.

La participation de Marie-Pier à ce genre de cérémonies commémoratives est très importante pour l’association. En tant que représentants d’Opération « héritage », les jeunes amputés « reprennent le flambeau » du Souvenir dans le but de rendre hommage aux vétérans et de commémorer les sacrifices de tous ceux qui ont servi.

Depuis 1918, l’Association des Amputés de guerre répond aux besoins des anciens combattants amputés et, aujourd’hui encore, elle continue d’être à leur service, tout en aidant d’autres personnes amputées, notamment Marie-Pier.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

concours-iga-lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top