- PUBLICITÉ -
Inauguration de la 3e phase de la promenade Paul-Sauvé

La coupe du ruban officielle

Inauguration de la 3e phase de la promenade Paul-Sauvé

À Saint-Eustache

La Ville de Saint-Eustache a inauguré officiellement, le 17 juillet dernier, le tronçon de la promenade Paul-Sauvé réalisé dans le cadre de la troisième phase du projet, qui relie les portions du parc situés de part et d’autre du pont Arthur-Sauvé, dans le Vieux-Saint-Eustache.

Ce projet est le fruit d’une collaboration entre la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), le Secrétariat à la région métropolitaine et la Ville de Saint-Eustache. Il a été réalisé dans le cadre du programme la Trame verte et bleue du Grand Montréal et a nécessité des investissements de 1,135 million de dollars. De cette somme, 756 680 $ ont été assumé à parts égales par la CMM et le Secrétariat à la région métropolitaine. La Ville de Saint-Eustache a pour sa part investi 378 320 $ dans le projet.

La promenade Paul-Sauvé longe donc, maintenant, la rivière depuis l’arrière de l’église de Saint-Eustache jusqu’à la bibliothèque Guy-Bélisle. «Je suis extrêmement heureux de pouvoir offrir aux Eustachois un parc urbain de cette qualité, qui relie désormais le quartier historique à la partie moderne de notre ville. Depuis l’aménagement de la première phase, en 2004, la promenade Paul-Sauvé a permis aux citoyens de s’approprier cette fenêtre sur la rivière et est devenue un des lieux communautaires et culturels les plus fréquentés à Saint-Eustache», a déclaré le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, devant une quarantaine d’invités composés de conseillers municipaux, politiciens locaux, employés de la ville et professionnels ayant contribué au projet.

Le maire Charron a rappelé que le nom de Paul Sauvé s’est rapidement imposé comme dénomination pour ce parc linéaire, soulignant que cet ex-député résidant de Saint-Eustache, qui fut brièvement premier ministre, était «dédié à sa circonscription et à ses concitoyens».

Le conseiller municipal responsable des dossiers d’aménagement à Saint-Eustache, Marc Lamarre, a pour sa part qualifié de colossal le travail accompli au cours des dernières années pour un projet dont on parlait depuis longtemps.

Par voie de communiqué, le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur et ministre responsable de la région de Montréal, Jean-François Lisée, a fait savoir que «les citoyens réclament des gestes concrets en faveur de la mise en valeur des joyaux naturels qui font la richesse du Grand Montréal. Parce qu’ils veulent en profiter pleinement, ils nous demandent d’investir, par exemple, dans des pistes cyclables, des sentiers pédestres ou des parcs nature. Le gouvernement est fier d’être associé à la réalisation de ce projet qui témoigne d’une volonté commune d’assurer un développement concerté et porteur d’avenir».

Québec rappelle enfin que «l’inauguration de ce projet s’inscrit dans la mise en œuvre des cinq grands projets métropolitains de la Trame verte et bleue du Grand Montréal, soit le Sentier cyclable et pédestre entre Oka et Mont-Saint-Hilaire, le Parc de la rivière des Mille-Îles, le Parc-plage du Grand Montréal, le Corridor forestier du mont Saint-Bruno et le Corridor forestier Châteauguay-Léry».

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top