- PUBLICITÉ -

Une trentaine de femmes élues des Basses-Laurentides ont été réunies à la mairie de Saint-Eustache.

Important rassemblement de femmes élues des Basses-Laurentides

En marge de la Journée internationale des femmes également appelée Journée internationale des droits des femmes, les élues du conseil municipal de la Ville de Saint-Eustache, le maire Pierre Charron, ainsi que la députée de Rivière-des-Mille-Îles, Linda Lapointe, ont accueilli une trentaine d’élues des Basses-Laurentides à la mairie de Saint-Eustache, le 13 février dernier.

Le rassemblement d’élues des Basses-Laurentides en est à sa deuxième édition, la première ayant été organisée par la Ville de Boisbriand, en 2018. Députées, mairesses, conseillères municipales, présidentes de commissions scolaires et commissaires, ont profité de l’occasion pour se présenter et échanger sur des enjeux communs.

«On souligne la journée des femmes de bonne heure cette année. C’est que nous sommes des précurseurs. En avance là-dessus, et très souvent, sur bien des sujets. Je suis très heureuse de vous voir si nombreuses parmi nous, mais également dans la vie politique, à tous les paliers de gouvernement», a déclaré, dans son mot de bienvenue, la conseillère municipale de Saint-Eustache, Nicole Carignan-Lefebvre.

Cette dernière est également présidente de la Commission des communications et des relations avec les citoyens, qui a initié l’édition 2019 de l’événement. Elle a ajouté: «Je ne peux m’empêcher de penser à toutes celles qui nous ont précédées. Elles ont dû travailler extrêmement fort pour être considérées à l’égal des hommes, de leurs collègues. Nous leur devons beaucoup de reconnaissance. Et je suis certaine qu’elles seraient extrêmement fières de nous voir ici, fières de nous voir travailler dans nos caucus respectifs, fières du chemin que nous avons parcouru depuis qu’elles ont tracé la voie. Et fière de voir tant de jeunes femmes reprendre le flambeau et former une relève extrêmement dynamique.»

Pour sa part, la députée Linda Lapointe a affirmé: «Je crois qu’il est extrêmement important que les femmes aient l’opportunité de prendre leur place dans la vie politique. En tant qu’élues, il est de notre devoir de paver la voie pour que les femmes d’aujourd’hui et celles de demain aient une voix forte au sein de notre processus démocratique. Ce rassemblement de femmes élues de la région est une excellente façon d’entretenir le dialogue afin de faire avancer les choses dans ce domaine.»

Cap sur Deux-Montagnes

Spontanément, la conseillère municipale de Deux-Montagnes, Micheline Groulx Stabile a suggéré de prendre le relais et d’organiser la troisième édition de l’événement afin de poursuivre une tradition déjà bien ancrée.

L’événement 2019 a rassemblé des élues provenant des villes de Blainville, Bois-des-Filion, Boisbriand, Deux-Montagnes, Oka, Saint-Placide, Pointe-Calumet, Saint-Joseph-du-Lac, Mirabel, Rosemère, Sainte-Thérèse et Saint-Eustache, de la circonscription fédérale de Rivière-des-Mille-Îles et de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top