- PUBLICITÉ -

Haitam Alam

Haitam Alam vise la finale

Concours Délie-ta langue

Un résidant de Deux-Montagnes, Haitam Alam, tente actuellement de se tailler une place en vue de la grande finale du concours d’éloquence Délie ta langue!, organisé par le Bureau de valorisation de la langue française et de la Francophonie (BVLFF) de l’Université de Montréal.

Étudiant en Écriture de scénario et création littéraire, le jeune homme a d’abord franchi la première étape de sélection de ce concours ouvert aux étudiantes et étudiants de toute discipline, inscrits au 1er cycle de l’Université de Montréal et de l’Université du Québec à Rimouski.

Quinze candidates et candidats ont alors été retenus et prennent part, depuis quelques semaines, à différents ateliers et formation qui permettront, en bout de ligne, d’en désigner dix qui tenteront de se démarquer lors de la grande finale prévue le lundi 29 mars, événement qui sera présenté sur le Web.

Cultiver son jardin

À noter que ce concours vise à récompenser l’éloquence des participants, qui doivent développer leurs habiletés à prendre la parole en public en utilisant une expression française tout en la reliant à un enjeu social. L’expression privilégiée par Haitam Alam est : «Il faut cultiver son jardin».

D’ici quelques jours (fin février) il saura s’il fait partie de ceux et celles qui auront le privilège de porter leur discours jusqu’à la grande finale. Un jury, présidé par la productrice et animatrice Marie-France Bazzo, couronnera trois gagnants. Le public pourra également désigner le gagnant de son choix.

Les autres membres du jury sont la rappeuse Sarahmée, la comédienne Marie-Thérèse Fortin, l’ex-délégué du Québec à Paris Clément Duhaime et le journaliste Djavan Habel-Thurton. Des prix, d’une valeur globale de 9 500 $, seront remis aux lauréats.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top