- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Guignolée de la Société de Saint-Vincent-de-Paul

Le dimanche 24 novembre, dans Laval-Ouest

À l’approche de la fête de Noël, les résidants du secteur Laval-Ouest, à Laval, seront invités à faire preuve de générosité envers les plus démunis de leur communauté à l’occasion de la guignolée annuelle de la Société de Saint-Vincent-de-Paul. La collecte de denrées non périssables et de dons en argent se fera cette année le dimanche 24 novembre, entre 11 h et 16 h.

La Société de Saint-Vincent-Paul, fondée en 1833, à Paris, et présente à Montréal depuis le milieu des années 1800, a pour objectif d’aider et de soutenir les familles les plus démunies, par l’entremise de l’aide alimentaire et la vente, dans des comptoirs vestimentaires, de vêtements à prix modiques. La paroisse Saint-Théophile, à Laval-Ouest, bénéficie, entre autres, de ce soutien fort apprécié.

Cette année, d’indiquer Thérèse Jalbert, présidente de la conférence de Saint-Théophile, une filiale du Conseil central de Laval de la Société Saint-Vincent-de-Paul, ce sont plus de 100 familles défavorisées du secteur de Laval-Ouest qui bénéficieront des paniers de Noël qui seront confectionnés à partir des denrées et dons reçus lors de cette guignolée. «Nous lançons donc un appel à la très grande générosité et à la collaboration de tous pour que ces familles passent un merveilleux temps des Fêtes», de mentionner Mme Jalbert, également responsable de la guignolée.

Si la générosité des gens est demandée, la Société de Saint-Vincent-de-Paul est également à la recherche de bénévoles pour cette guignolée afin de l’aider à ramasser le maximum de denrées non périssables. Le point de rencontre se fera au sous-sol de l’église Saint-Théophile située au 6000, 31e Avenue, dans le secteur de Laval. Il est à noter que les personnes qui aideront lors de cette activité se verront offrir, dès 11 h, un léger goûter avant d’aller ramasser, de porte en porte, les denrées désirées.

Les personnes intéressées à prendre part à cette guignolée ou à en savoir davantage peuvent communiquer dès maintenant avec Thérèse Jalbert, au 450-627-1833, ou Cécile Racine au 450‑962‑0415.

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top