- PUBLICITÉ -

André Roy, en compagnie du maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, de Nicole Carignan-Lefebvre, conseillère municipale, et Marion H. Gérard, présidente du jury de l’Ordre de Saint-Eustache.

Ginette Dépatie, en compagnie du maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, de Nicole Carignan-Lefebvre, conseillère municipale, et Marion H. Gérard, présidente du jury de l’Ordre de Saint-Eustache.

Ginette Dépatie et André Roy, nouveaux récipiendaires de l’Ordre de Saint-Eustache

La Ville de Saint-Eustache a procédé, hier soir, à la remise de l’Ordre de Saint-Eustache à Ginette Dépatie et André Roy qui rejoignent ainsi un groupe très sélect de 33 récipiendaires qui ont reçu pareil honneur au cours des 15 dernières années.

Il s’agissait de la 12e édition de l’Ordre de Saint-Eustache, la plus haute distinction honorifique décernée par la Ville de Saint-Eustache à ses citoyens. Cette reconnaissance permet de rendre hommage, depuis 2006, à »des femmes et des hommes d’exception qui, par leurs actions, auront laissé une empreinte profonde sur le développement, le rayonnement et le mieux-être de la collectivité».

La cérémonie, qui s’est déroulé au Centre d’art La petite église et en respect avec les consignes sanitaires en vigueur , a réuni le maire Pierre Charron, la conseillère municipale Nicole Carignan-Lefebvre, des membres du jury, dont la présidente Marion H. Gérard, et, bien sûr, les deux récipiendaires accompagnés, pour l’occasion, de leurs invités respectifs.

Les lauréats

Mme Dépatie oeuvre depuis 40 ans à titre d’intervenante au Centre Marie Eve, un organisme basé à Saint-Eustache qui offre depuis 1982 accueil et soutien à la femme pendant la grossesse et au cours des deux premières années suivant la naissance.

Quant à André Roy, il a notamment été journaliste sportif pour les hebdomadaires LA CONCORDE (qui a cessé d’être publié en 2018) et L’ÉVEIL. À ce titre, il a contribué à faire connaître et à faire rayonner de très nombreux athlètes, tant amateurs que professionnels, de Saint-Eustache et de la région avec ses reportages. Celui qui a pris sa retraire en janvier 2020 a aussi signé pendant plusieurs décennies sa fameuse page «Un peu de tout» dans laquelle il adressait, entre autres, ses voeux de bonne fête aux gens de la région.

Plus détails à venir…

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top