- PUBLICITÉ -

Le projet Centrocité, vu du chemin d’Oka. À gauche du visuel, on peut apercevoir une partie du boulevard des Promenades.

GBD Construction apporte d’autres modifications au projet Centrocité

Le projet immobilier Centrocité, que souhaite aménager depuis plusieurs années GBD Construction à l’intersection du boulevard des Promenades et du chemin d’Oka, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, devrait franchir une nouvelle étape à la prochaine séance ordinaire des membres du conseil marthelacquois, prévue pour le mardi 22 juin prochain, à la suite des modifications qui y ont été apportées.

Dans un communiqué de presse diffusé la semaine dernière, le promoteur, qui avait présenté une nouvelle version de son projet en février dernier, a, en effet, fait savoir qu’il a accepté, à la suite de trois présentations faites devant le Comité consultatif d’urbanisme (CCU), en avril et mai derniers, et le conseil municipal, en mai dernier, de mettre en œuvre quelques recommandations qui lui avaient alors été soumises. Les modifications qui en découlent doivent maintenant être approuvées par règlement par les élus municipaux.

Des unités d’habitation de type RPA et autres

Tout d’abord, le promoteur entend réserver un ou des étages dans le bâtiment réservé aux retraités actifs et aux aînés pour y implanter des unités d’habitation de type RPA (résidence pour aînés autonomes ou semi-autonomes avec services). «Le type de résidence et le nombre d’unités seront précisés à la suite d’une analyse de faisabilité et seront dévoilés après la signature d’une entente avec un gestionnaire expérimenté […] », de faire savoir GBD Construction dans ce communiqué de presse.

Également, on mentionne que la station-service, que l’on prévoyait implanter à l’intersection du chemin d’Oka et du boulevard des Promenades, fera plutôt place à un bâtiment qui pourrait abriter un restaurant, un bar ou une microbrasserie.

«Le tracé de la piste cyclable sera ajusté et sécurisé. Un corridor permettant aux citoyens de traverser le site pour un meilleur accès au complexe aquatique a été rajouté au plan», d’ajouter le promoteur.

Celui-ci mentionne, en outre, qu’il «cèdera gracieusement une partie [4 570 pieds carrés] de son terrain pour que la Ville puisse implanter un jardin communautaire qui sera accessible aux citoyens.»

Au final, l’ensemble du projet doit regrouper sept bâtiments de cinq ou six étages, dont celui pour retraités actifs et aux aînés, pour un total de 362 unités de logements (3 ½, 4 ½ et 5 ½). Mais, il y aura aussi au rez-de-chaussée de ces bâtiments des commerces de services de proximité, comme par exemple, une clinique médicale.

L’ensemble du projet est toujours évalué à 100 M$ et les travaux devraient, si toutes les autorisations nécessaires sont accordées, débuter dès cet automne.

Un sondage favorable au projet

Même s’il a été contesté par plusieurs, GBD Construction croit, au contraire, que son projet Centrocité reçoit un «écho très favorable» chez des résidents de la Ville, du moins de la part d’une partie des 300 Marthelacquois qui ont répondu, en mai dernier, à une consultation en ligne.

Selon ce sondage maison mené par le promoteur à même une banque de données qu’il possède, 80 % des citoyens qui y ont répondu croient «qu’il y a un intérêt pour développer un concept d’habitation destiné à des aînés actifs et autonomes et 70 % d’entre eux estiment qu’il existe un besoin pour une RPA». Également, selon les résultats dévoilés par le promoteur, «88 % des répondants ont indiqué qu’ils fréquenteraient davantage leur municipalité si elle offrait un centre-ville attractif avec des commerces et des services de restauration».

Également, le sondage fait ressortir, sur la question des commerces que l’on souhaite retrouver dans ce centre-ville, que «69 % aimeraient voir s’y établir un restaurant, bar ou une microbrasserie, suivi par un magasin de vêtements pour adultes (48 %), un magasin d’alimentation (36 %), un magasin de chaussures (38 %) et un magasin de décoration et de cuisine (35 %)

Enfin, le promoteur précise qu’il prévoit aménager cet été un «espace de discussion autour de son projet immobilier» pour faire suite à l’intérêt de 66 % des répondants de son sondage «à participer à nouveau à des sondages ou des activités de consultation initiés par GBD Construction afin qu’il puisse développer un projet qui répond aux besoins de la communauté».

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top