- PUBLICITÉ -
François Racine sera responsable de la sécurité publique

(Photo Michel Chartrand) - Le Parti en action pour les citoyens (PAC) de Sainte-Marthe-sur-le-Lac est officiellement composé de Claude Amann, du nouveau candidat, François Racine, et de son chef, Sylvain Goudreault.

François Racine sera responsable de la sécurité publique

Un deuxième candidat officiel pour le PAC

Le Parti en action pour les citoyens (PAC) de Sainte-Marthe-sur-le-Lac peut maintenant compter sur un deuxième candidat: François Racine.

M. Racine représentera le quartier numéro 6. Pour le chef du PAC, Sylvain Goudreault, ce candidat est «taillé sur mesure» pour le parti, en raison de son «intégrité», de sa «transparence», de son «souci du service aux citoyens» et de son «expertise dans le domaine de la sécurité urbaine».

Retraité depuis cinq ans du Service de police de Laval, M. Racine pourra faire profiter la population de ses compétences et son expérience. «Son expérience est une valeur ajoutée pour mon équipe, mais surtout pour les citoyens, estime M. Goudreault. Je choisis mes candidats en fonction des dossiers à piloter et non le contraire.»

Le premier candidat à avoir été présenté, Claude Amann, a fait savoir que l’expérience de M. Racine va servir le dossier de la sécurité publique.

MM. Goudreault et Racine ont répété souvent que l’écoute des citoyens était une action essentielle. «Au début de ma carrière, comme agent de police, j’ai été à l’écoute de la population. Une fois promu, comme patron, j’ai été à l’écoute de mes confrères subalternes», indique-t-il.

Ayant œuvré au sein du service de police lavallois pendant 28 ans, il a occupé le poste d’agent patrouilleur 11 ans, avant de servir comme sergent pendant sept ans. Il a terminé sa carrière comme lieutenant à la gendarmerie au cours de ses dix dernières années de service.
«Je suis mariée depuis 30 ans, souligne M. Racine. Je suis capable de servir la population, si j’ai été capable de m’entendre avec mes confrères et ma famille pendant autant de temps.»
Âgé de 54 ans, M. Racine réside à Sainte-Marthe-sur-le-Lac depuis 2003. Il a siégé au comité de la sécurité civile de la Municipalité à partir de 2006.

Selon le candidat du quartier numéro 6, les plaintes les plus importantes concernant la sécurité publique traitent souvent de la circulation. «Le cas du boulevard des Promenades sera sûrement prioritaire. Ensuite, selon ce que les gens demanderont, on entreprendra les actions nécessaires, indique François Racine. Il sera sûrement question des limites de vitesse dans les zones scolaires.»

En se lançant en politique municipale, le père de deux fils adultes souhaite répondre aux préoccupations quotidiennes des citoyens. «Des fleurs à l’entrée de la municipalité tôt en saison, des décorations de Noël. Je veux être à l’écoute des gens pour répondre à leurs attentes quotidiennes», fait-il savoir.

Il ajoute connaître des employés aux Services de police et d’incendie, ce qui devrait aider à établir et poursuivre de bonnes relations.

En conclusion du point de presse, Sylvain Goudreault a rappelé le leitmotiv du PAC: stabilité, prospérité et fierté. «Nous choisissons nos candidats en fonction de ces trois critères», fait-il remarquer. François Racine prouve qu’il fait preuve de stabilité, par ses relations professionnelles et personnelles, mentionne le candidat à la mairie.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top