- PUBLICITÉ -
François-Gycelain Rocque veut de nouvelles écoles primaires

Le candidat du PQ dans Fabre, François-Gycelain Rocque.

François-Gycelain Rocque veut de nouvelles écoles primaires

Candidat du PQ dans Fabre

Le candidat du Parti québécois (PQ) dans Fabre, François-Gycelain Rocque, s’engage, s’il est élu le 4 septembre, à faire les démarches nécessaires afin que des écoles de niveau primaire soient construites dans les secteurs de Fabreville et de Sainte-Dorothée.

De plus, en matière d’éducation, le candidat péquiste veut veiller à ce que les enfants qui connaissent des difficultés d’apprentissage de même que les enfants handicapés bénéficient du soutien dont ils ont besoin pour recevoir les services spécialisés requis.

«Au cours de mes rencontres avec mes concitoyens, des parents inquiets me font état du manque d’écoles primaires dans deux secteurs du comté, soit Fabreville et Sainte-Dorothée. Je sais que Laval est une ville dynamique où la construction domiciliaire est en constante progression, ce qui entraîne une croissance du nombre de familles et d’enfants», a indiqué, dans un communiqué de presse, François-Gycelain Rocque.

«Une fois élu, ajoute-t-il, je m’engage à soutenir les efforts de la Commission scolaire de Laval afin qu’elle construise les écoles dont les familles ont besoin et entretenir celles qui existent déjà. Ainsi, les enfants de la maternelle et du primaire n’auront pas à effectuer de longs déplacements pour recevoir l’enseignement dans des écoles situées proche de leur lieu de résidence.»

Par ailleurs, M. Rocque a été très touché d’apprendre que des élèves handicapés ne bénéficient plus du soutien adéquat dans les écoles, faute de fonds. C’est pourquoi il s’engage, comme le prévoit le programme du PQ, à voir à ce que les enseignants bénéficient du soutien professionnel nécessaire pour augmenter le nombre de professionnels et d’employés de soutien afin de répondre aux élèves ayant des besoins particuliers ou en difficulté, tant en classe qu’au service de garde.

De plus, le candidat de Fabre s’engage à faire réduire la taille des classes de façon à favoriser un meilleur apprentissage et à réduire le fardeau des maîtres. «Je m’engage dans le but de continuer à donner un enseignement de qualité, de voir à ce que la Commission scolaire de Laval obtienne le soutien financier approprié du ministère de l’Éducation pour les services spécialisés là où ils sont nécessaires», de conclure le candidat du Parti québécois de Fabre.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top